dimanche 8 mai 2016

Jane Austen 2.0

Ça faisait longtemps que je ne m'étais pas plongée dans des austeneries. Comme je suis un peu fainéante en lecture ces derniers mois, je préfère me plonger dans des univers qui me sont familiers ou dans de la littérature pour la jeunesse (pour le prochain post). Voici donc mes dernières lectures de janéite.

Northanger Abbey (réécriture moderne du roman de Jane Austen par Val McDermid, 2014) **

Et si Catherine Morland et Henry Tilney avaient vécu à notre époque ? A quelle occasion auraient-ils pu se rencontrer (puisque c'est lors d'un bal qu'ils font connaissance, et que nous n'avons plus d'équivalent aujourd'hui) ? Le thème du vampirisme ne date-t-il que depuis le phénomène Twilight ? Catherine ne serait donc en fait qu'une midinette, fan de romans avec des vampires sexys ?


Pour mon appréciation, j'ai aimé parce que j'adore aussi le roman d'origine (évidemment puisque la base est de Jane Austen à 90 % du livre !), mais vraiment, plus j'y pense et plus je me demande ce que peut apporter ce genre de modernisation. Mr Tilney avocat ? Catherine utilisant Facebook ? John Thorpe en voiture de luxe ? Je pense qu'à la limite, avoir une adaptation visuelle modernisée aurait été plus intéressant qu'une réécriture de roman. Cependant on passe un bon moment en compagnie de Catherine, et j'avoue que la petite modernisation à la fin du roman m'a bien fait rire (dans le bon sens du terme pour cette fois) !

Voilà, ce n'est clairement pas original mais ça a le mérite de se lire agréablement.

De Darcy à Wentworth (Titre original : Old friends and New Fancies: An Imaginary Sequel to the Novels of Jane Austen, par Sybil G. Brinton, 1913) **

Ce roman est considéré comme la première austenerie jamais écrite, datant du début du XXe siècle donc, alors qu'on sait aujourd'hui que le marché littéraire est inondé de nombreuses œuvres dérivées des romans de Jane Austen, pas toujours de bonne qualité d'ailleurs. Du coup celle-ci était innovante pour son époque.

La lecture est agréable dans l'ensemble, il y a un réel plaisir de retrouver les personnages de Jane Austen, mais le style est un peu lourd et les descriptions assez pauvres. J'ai aussi trouvé la fin un peu précipitée alors que le roman traîne un peu en longueur, parfois, au milieu du livre...

La première partie est un peu répétitive puisqu'on suit successivement les différents séjours de Mary Crawford, Georgiana Darcy et Kitty Bennet chez les Darcy, Bingley ou Wentworth. (En fait les jeunes filles à marier de l'époque ne restaient jamais chez elle !!) La deuxième moitié du roman est plus intéressante car on se recentre sur Georgiana, personnage très attachant. On a quand même l'impression que l'auteur voulait absolument caser tous les personnages célibataires des différents romans... Mais les caractères sont heureusement respectés : beaucoup de charisme pour Mary Crawford, de la fraîcheur chez Georgiana (et de l’ingénuité bien sûr, car tout le monde a compris dès les premières pages ce qu'elle ressent pour un certain jeune homme)... Kitty m'a agacée mais c'était évidemment volontaire. Et je regrette toutefois que l'auteur n'ait pas traité le cas de Mary Bennet (mais je sais qu'il existe des romans consacrés à ce personnage, ce sera d'ailleurs certainement mes prochaines lectures). Enfin, les sœurs Steele restent fidèles à leurs représentations dans Raison et Sentiments.


Les autres personnages masculins principaux sont le Colonel Fitzwilliam, William Price (le frère de Fanny Price), James Morland (le frère de Catherine Morland) et Tom Bertram (le frère de Edmund) qui fait aussi quelques apparitions. On sent tout de même que les romans préférés de l'auteur sont Mansfield Park et Orgueil et Préjugés !! ;)

Voilà, c'était une lecture plaisante et originale, conseillée pour les 100 % fans de Jane Austen par contre, sinon les nombreux personnages et les différents noms ne vous diront rien !