dimanche 13 mars 2016

Sort of...

... guilty pleasure ! xD

Robin Hood (BBC, 2006-2009)

On fait un virage à 360° car en général je ne parle pas beaucoup de séries sur ce blog (et pour faute, je n'en regarde pas tant que ça, à part les adaptations d’œuvres littéraires !). Et puis c'est une sorte d’aveu assez honteux car je dois dire que j'adore cette série qui a pourtant énormément de défauts !! En plus je ne suis même pas particulièrement fan de Richard Armitage (le charismatique Mr John Thornton dans "Nord et Sud"), et à l'époque, beaucoup de filles avaient suivi la série rien que pour lui ! D'ailleurs elles en ont eu pour leur frais !! ;) Mais j'y reviendrai !

J'avais regardé la série quelques temps après sa première diffusion en 2006 (!! - argh, ça me rajeunit pas). Je crois que la saison 2 était déjà finie aussi. En général je préfère regarder des séries "complètes". Bref, c'était vraiment le moment de détente en fait ! Quand j'ai eu fini de regarder les deux premières saisons, je n'ai par contre pas voulu enchaîner avec la troisième (je crois que j'avais juste regarder 2-3 épisodes de ce début de saison mais ça m'avait vite gonflée et déçue). J'ai revu la série dernièrement dans son intégralité, en me forçant à aller jusqu'au bout, mais en fait, la troisième saison est pour le coup vraiment mauvaise. Je ne l'aime pas du tout et je n'en parlerai pas beaucoup dans cette présentation. De toute façon les deux premières saisons se suffisent à elle-même. Et vu le désastre des audiences de la saison 3, on peut dire que c'était vraiment la saison de trop... (En fait on a envie de tuer tous les personnages ! Les meilleurs n'y sont plus !)

Et une fois n'est pas coutume, je vais commencer par les défauts de la série. Il y a beaucoup d'anachronismes dans tous les domaines - en fait c'est un Moyen-Âge très fantasmé : des costumes farfelus (les robes de Marianne ne sont jamais d'époque et souvent très modernes, sans compter le fait qu'elle porte souvent des pantalons ; puis une autre fois, on a carrément des méchants qui ont l'air de sortir du IIIe Reich), des décors carton-pâte pour le château de Nottingham, des épisodes clairement bouche-trous dans la trame principale, des personnages cupides et caricaturaux (nobles ou paysans d'ailleurs), des effets spéciaux laids, des blagues potaches et ainsi de suite... Bref, il y a une infinité de défauts dans cette série, mais je pense qu'ils sont quasi tous intentionnels. Et puis il fallait bien "moderniser" le mythe... Enfin le public visé devait être jeune, voire très jeune (la série commence dans un ton assez léger mais devient un peu plus sérieuse dans les fins de saisons). Je dois dire que j'aime beaucoup cette ambiance bon enfant finalement.

Par contre, avec tout ça, autant il y a des épisodes que j'adore (épisodes 8 et 9 de la saison 2, ainsi que le final de la saison 2), autant il y en a que je déteste (épisode 10 de la saison 2) !


Tout le monde connaît de près ou de loin l'histoire de Robin Hood, ce jeune noble qui se met hors la loi en volant aux riches pour donner aux pauvres. A vrai dire, le scénario de la série est plutôt cohérent concernant les origines du personnage. De retour en Angleterre après avoir combattu avec son roi en Terre Sainte, Robin de Locksley est un noble déchu, obligé de vivre dans la forêt avec son serviteur Much. Le terrible Shériff de Nottingham règne sur la ville et son subordonné n'est autre que Guy of Gisborne, celui-là même qui a repris le manoir Locksley. En plus d'avoir pris possession des lieux, Gisborne convoite aussi la jeune et belle Marianne, fiancée à Robin avant qu'il ne parte d'Angleterre. Cela représente un véritable dilemme pour la jeune femme qui doit à la fois rester du côté des nobles pour soutenir son père, l'ancien shérif, et aider Robin dans ses actions, sans jamais éveiller les soupçons de Gisborne et du nouveau Shérif. De son côté, Robin formera son équipe de hors-la-loi dans les bois.

J'aime bien à peu près tous les personnages de la série (je parle bien des saisons 1 et 2 quand je dis "série"). Et souvent, les personnages secondaires (d'un seul épisode) sont aussi bien sympas et attachants (Carter, qui apparaît dans deux épisodes, le Comte Friedrich, le couple Beatrice et John of York).

Robin Hood
Robin est un jeune homme fort et droit, mais il peut aussi être orgueilleux et infect envers ses compagnons (surtout Much, le pauvre). La dimension politique de la série lui donne du coup un passé en Terre Sainte qui l'a traumatisé. Il voue un culte à son roi et fera tout pour le faire revenir en Angleterre. Enfin, même si c'est un grand séducteur, il reste (assez) fidèle à Marianne.

J'aime bien ce Robin Hood. Je crois qu'il n'a pas la même image que ses prédécesseurs, que ce soit en série ou au cinéma, c'est-à-dire, l'image très lisse du gentil noble qui va défendre les pauvres. Ici, il est très conscient d'être un héros, du coup ça n'en fait pas un héros "parfait".

Marianne
Marianne est une jeune femme à peine sortie de l'adolescence. Elle se retrouve souvent face à plusieurs dilemmes : faire bonne figure pour que son père - à qui elle est très attachée - reste bien vu au château sans pour autant vouloir épouser Gisborne, ou encore aider les pauvres mais sans avoir l'air d'être alliée avec Robin. Elle se bat et sait très bien se défendre. Elle est restée amoureuse de Robin, même si elle lui fait tout le temps la morale, et a parfois du mal à repousser Gisborne lorsqu'il la courtise. Elle manipule beaucoup celui-ci dans la première saison, mais cela ne durera pas dans la seconde.

Enfin un beau personnage féminin et pas une damoiselle en détresse ! Marianne est le rayon de soleil de la série, pas celle qu'il faut toujours aller sauver !! J'adore les épisodes où elle rejoint pour quelques temps la troupe de Robin dans la forêt. Je trouve le personnage très touchant et la relation avec son père très belle bien que conflictuelle.

Much
Much était le serviteur de Robin lorqu'il était seigneur de Locksley. En théorie il a été affranchi mais il reste toujours aux ordres de Robin. Il a accompagné son maître en Terre Sainte pour les Croisades et s'occupe à présent des repas de la troupe. Maladroit et un peu simplet, il amène souvent son maître dans des situations rocambolesques.

J'aime bien Much aussi. C'est un peu la victime du groupe, mais il reste très attachant.

Alan A. Dale
Vénal et sans ressources, Alan se retrouve un peu par hasard dans la troupe de Robin. Il reste assez méprisable dans la première saison - il fait parfois cavalier seul -, mais devient plus intéressant dans la deuxième. Gisborne l'ayant attrapé et corrompu, il devient une sorte d'espion double. Jaloux de Robin et de l'image de héros qu'il véhicule, il "passera chez les méchants" mais ne trahira jamais le secret de Marianne.

Alan est un personnage qui évolue beaucoup pendant la série. J'ai eu de la peine pour lui dans la deuxième saison mais il s'en sort plutôt bien ! Je trouve sa relation avec Robin intéressante, car il ne lui obéit pas tout le temps. C'est bien aussi qu'il devienne un espion dans le camp des hors-la-loi car ça rééquilibre les choses (Robin avait bien Marianne comme "espionne" au château !). J'aime bien la période où il est le bras droit de Gisborne.

Will Scarlet
Très discret et peu bavard (il y a des épisodes où il ne parle quasiment pas !), Will veut venger ses proches et devient un allié sûr et fidèle à Robin. La plupart du temps il reste très calme et très doux, et c'est celui qui est fort en "mécanique".

J'adore Will !! Avec Marianne et Djaq, c'est mon personnage préféré ! Il est toujours là, silencieux mais déterminé. Il n'évolue pas beaucoup mais j'aime bien ce genre de personnage.

Djaq
Elle se fait d'abord passer pour un garçon et est spécialiste en alchimie. Elle est sensée être une esclave sarrasine puis rejoint la bande de Robin pour venger son peuple face au Shérif. Vive et intelligente, elle ne laisse pas Alan et Will indifférents.

Avec Much, ils forment un duo souvent très comique. Elle s'entend bien avec tous les garçons du groupe mais forme avec Will un petit couple avant l'heure. Ce personnage est inventé pour montrer le quota de minorité visible dans une série anglaise (et avoir plus de personnages féminins), mais finalement j'ai trouvé que ça passait plutôt bien. Et puis les scènes de Will et Djaq sont toujours très mignonnes !

Little John
John est un homme bourru, au grand cœur, doté d'une force herculéenne. Il a délaissé sa femme et son fils qui venait de naître pour devenir un hors-la-loi. Son seul objectif est d'aider les plus démunis, parfois jusqu'à en perdre la raison.

John est le personnage le plus "simplet" du groupe. C'est le seul que je n'aime pas vraiment. Les épisodes avec John en premier plan m'ennuient aussi beaucoup... Il faut dire aussi que c'est celui qui a le costume et le look les plus moches !

Guy of Gisborne
Gisborne est un soldat aux allures très froides. Il hait Robin et ne vit que pour le tuer. Très épris de Marianne, il veut la forcer à l'épouser. Cet amour à sens unique se changera en mépris dans la deuxième saison. Il espère aussi un jour attraper le Veilleur de Nuit, un mystérieux donateur de biens envers le peuple qui agit seul...

On arrive à la partie intéressante !! Personnellement je ne suis pas fan du personnage, j'ai toujours trouvé Guy stupide et aveugle (en plus de toujours renifler !!), mais on ne peut pas nier le fait que cette situation de faux triangle amoureux qui s'instaure entre Marianne, Robin et lui soit un des principaux intérêts de la série ! Cela donne lieu à des scènes qui ont fait "swooner" beaucoup de spectatrices (lesquelles ne comprenaient pas pourquoi Marianne ne succombait pas au charme de Guy) ! Finalement j'ai trouvé le traitement de la situation plutôt cohérent, surtout avec un tel personnage qui voit tout en noir ou tout en blanc. Gisborne est un personnage qui va toujours au bout de ses passions...

Le Shérif de Nottingham
Vil, insensible et calculateur (dans les deux sens du terme), le tout dernier shérif de Nottingham fait régner la terreur dans la ville. Même avec Gisborne il n'a aucune compassion. Il déteste les femmes et Marianne en particulier. La seule personne qu'il semble aimer est sa sœur qu'on voit dans la deuxième saison.

J'ai gardé le "meilleur" pour la fin : le méchant de l'histoire ! Je pense qu'on ne peut en fait pas vraiment détester ce personnage. Souvent hystérique et intenable, l'acteur devait être épuisé à la fin des journées de tournage ! Personnellement j'adore ce personnage, il m'a beaucoup fait rire. Il faut dire aussi qu'il a souvent les meilleures répliques (certaines m'ont donné des fous rires) !

Le Veilleur de Nuit
Ce mystérieux personnage apparaît au milieu de la saison 1 dans mes souvenirs. Il s'agit évidemment de Marianne qui joue aux... Robin des Bois ! En l'absence de Robin, elle a décidé d'agir seule pour aider les pauvres. Son père ne l'apprend que tardivement mais la soutiendra finalement. Elle se met souvent dans le pétrin, surtout que Gisborne est déterminé à capturer le Veilleur de Nuit. Guy finira même par le poignarder, ce qui coûtera assez cher à la jeune fille...

J'adore l'idée de faire de Marianne un Robin des Bois à sa façon !! J'aime beaucoup les épisodes où le Veilleur de Nuit apparaît, ça fait monter la tension et les enjeux des personnages. Enfin, Marianne sait faire beaucoup de choses, mais en fait c'est quand même souvent Robin qui vient la sortir de ses mauvais pas...


Voilà ! J'ai eu beaucoup de mal à "avaler" la fin de la saison 2 car tous mes personnages préférés "disparaissaient" !! TT^TT Mais le final était plutôt pas mal trouvé et la série aurait vraiment dû s'arrêter à ce moment-là.

Au lieu de ça, ils nous ont servi une saison 3 totalement indigeste et incohérente, avec des personnages féminins insupportables (Kate, une nouvelle recrue de la bande et Isabella, la sœur de Guy), et un frère Tuck assez exaspérant. Pourtant l'épisode du flashback aurait pu être intéressant (on voit Robin et Guy jeunes), si ce n'était pas totalement inutile pour la série finalement... Ils ont introduit le demi-frère de Guy et Robin pour pouvoir reprendre le flambeau si une autre saison continuait. Mais le personnage de Archer est à mon sens tout à fait raté : aucune valeur, aucune noblesse dans le caractère... En plus dans cette troisième saison, les méchants se succèdent pour reprendre la place du shérif, comme s'ils s'envoyaient la balle à tour de rôle avant qu'elle n'explose... Pour finir cette saison n'a pas du tout d'humour ou d'épisodes légers comme dans les deux premières. Ah, et cerise sur le gâteau : dans la saison 3, Guy est tellement désespéré qu'il se laisse pousser les cheveux et qu'il arbore un mag-nifique brushing qui l'enlaidit au possible... Fini, le Gisborne charmeur de la saison 1 !! Allez, c'est bonus !!


Bref, il était temps d'arrêter !!

Bon, je cesse de râler ! Je voulais juste finir en disant que la série est plutôt courte si on enlève la troisième ! Ce sont des saisons de 13 épisodes de 45 minutes, donc ça se regarde plutôt vite.

Je viens d'éclater de rire parce qu'en cherchant des images pour mon post, je suis tombée sur un article en anglais qui utilise aussi l'expression "guilty pleasure" en parlant de cette série !!! xD Osons et assumons nos goûts ! :p

mercredi 9 mars 2016

La (pas très) Belle et la (très) Bête

Égayons un peu ce blog de post thématique ! :D En plus j'inaugure mes premières créations d'images gif !!! Je suis trop fière ! xD (Merci les tutoriels du net !!) Il va donc être question des différentes adaptations du conte "La Belle et la Bête" !

La Belle et la Bête par Mme Leprince de Beaumont (1757)
Découvert pendant mon adolescence après avoir vu la version Disney, j'ai relu le conte deux ou trois fois depuis je pense. J'ai un beau souvenir de découverte de cette histoire différente de ses adaptations. J'ai l'impression que, jusque là, personne n'a vraiment repris l'histoire originale... Ce que je trouve vraiment dommage, car même s'il n'y a pas beaucoup d'actions et de personnages, il y avait matière à faire une belle œuvre peut-être plus mature que certains contes de Grimm ou de Perrault.

Version Jean Cocteau (1946)
Je n'ai découvert cette version qu'il y a 3-4 ans seulement, donc très tardivement. Je pense qu'elle m'aurait assez fait flipper si je l'avais regardée très jeune ! xD En tout cas j'ai bien aimé cette version noir et blanc, très spéciale (ah, ces chandeliers en mains humaines !!... Brrr !). Je la reverrai avec plaisir et curiosité, je pense. Le compositeur Philip Glass en a tiré une bande-son pour opéra. Je n'ai pas encore vue cette version-là (j'ai juste écouté des extraits), mais ça doit rendre encore plus spécial ! Apparemment si vous faites tourner le CD et le film, ça doit se synchroniser à la seconde près !

Version Walt Disney (1991)
J'aime bien ce Disney, même s'il n'est pas mon favori. La musique est merveilleuse et les chansons assez utiles à l'intrigue. Je n'aime pas la version intégrale, préférez plutôt la version cinéma ! La chanson en plus est inutile et on comprend pourquoi ils l'ont coupée à l'époque. La première séquence est par contre une des plus belles à ce jour parmi les films d'animation Disney ! Sinon je crois que c'est cette version qui a lancé cette mode d'un rival pour la Bête... (Quoiqu'il y avait tout de même un rival dans la version Cocteau aussi !) Mais sinon, non, Gaston n'existe pas dans le conte originel ! xD

Le film live devrait sortir l'année prochaine. Contrairement à leur Cendrillon, ils ont gardé les chansons. A mon avis ça peut pas être pire que la version 2014, non ?...

Version Christophe Gans (2014)
Aaah... la fameuse nouvelle dernière adaptation en date ! Assez catastrophique au niveau du scénario et des acteurs, je suis bien contente de ne pas être allée le voir en salle à sa sortie !! Pourtant les décors et les costumes étaient magnifiques ! Puis franchement Léa Seydoux en Belle... (Y a que dans la Vie d'Adèle où elle joue correctement je crois.) J'étais parfois à la limite de la consternation lors de certaines scènes, mais je crois que j'ai préféré en rire. Le groupe de bandits est assez inutile, l'intrigue avec le premier amour de la Bête utilise des grosses ficelles, bref... Pas un chef-d’œuvre...

Le jeu d'actrice de Léa Seydoux lorsqu'elle se réveille et découvre à son chevet le visage de la Bête est digne de l'Actors Studio ! Allez, c'est cadeau !! ;D (J'ai mis du temps à retrouver le moment dans le film !!!) Franchement, ils auraient pu refaire la prise... On m'a dit : ça devait être la moins pire ! xD


Et surtout je reste traumatisée par la séquence de fin où Belle regarde amoureusement la Bête blessée dans la fontaine, pendant que ses frères se battent contre les ronces... Franchement, ces plans sont anthologiques !! (Et ça dure toute la discussion de Belle avec la Bête, hein !!!)


Voilà, voilà !!! Hi hi, j'adore les gifs !!! J'espère pouvoir en refaire des sympas !