mardi 10 novembre 2015

You're not alone !!

Encore un peu de mes sorties/découvertes de ces dernières semaines... (*un peu, **beaucoup, ***passionnément, ****à la folie, °pas du tout)

Exposition "L'Art dans le jeu vidéo" (Musée de l'Art Ludique)**

Voici une belle initiative et une belle expo dans ce musée où je mettais les pieds pour la première fois ! Petite geekette dans l'âme, j'ai aimé voir les dessous de réalisation d'un jeu vidéo. Les peintures numériques étaient splendides, mais il y avait de tout : sculpture, esquisse, recherches, portraits... Les vrais artistes sont dans le jeu vidéo aujourd'hui ! ;) La visite du Paris révolutionnaire en 3D était aussi vraiment sympa !! On s'y croirait !

Mort à l'opéra (roman de Gladys Mitchell, 1934)**

Comme j'ai bientôt fini les œuvres d'Agatha Christie, je prépare la relève en roman policier !! Je suis assez sélective car je voulais les mêmes critères que la Reine du Crime : dame écrivain, XXe, Angleterre, énigme, humour... Heureusement qu'il en existe finalement ! xD J'ai donc commencé avec cette Mort à l'opéra qui était, ma foi, très sympa. A l'image d'une Miss Marple, c'est ici aussi une vieille dame qui mène l'enquête, Mrs Beatrice Bradley. Le début est assez drôle car il introduit la victime et ses bourdes qui vont conduire à sa mort. C'était aussi plutôt jouissif car c'est le milieu scolaire de l'époque qui est présenté (tous les autres professeurs ont eu une raison de noyer la pauvre petite enseignante pendant la représentation de leur opéra !). C'était bien mené et surprenant sur la fin. J'ai déjà toute la collection des romans sortis (en français) ! Mais le prochain que je lis sera certainement d'une autre auteur pour voir un peu les différences. ;)

Exposition "Splendeurs et misères" (Musée d'Orsay)*

Je ne pense pas que j'y serai allée de moi-même vu le sujet, mais une amie voulait aller voir cette expo, alors je me suis dit "pourquoi pas ?" En plus ça devait faire dix ans que je n'étais pas retournée au Musée d'Orsay. En tout cas l'expo tient vraiment bien son titre... La première partie expose les "splendeurs" des filles de la rue : celles qui sont magnifiquement parées ou celles qu'on voit au théâtre ou à l'Opéra. J'ai aussi compris plusieurs trucs de l'époque (il était interdit de faire du racolage en pleine journée) d'où les nombreuses scènes, dans la littérature ou le cinéma, de policiers en train de chasser ces filles dans la rue. En avançant, les filles deviennent de moins en moins habillées sur les œuvres, les tableaux rétrécissent aussi et les dernières pièces ne sont quasi que des représentations de nus. On entre dans la partie "misères". Il y avait même des salles "interdites au moins de 18 ans" avec des clichés érotiques (voire quasi plus) et même des films de l'époque où l'on voit Monsieur passer sur Mademoiselle... (les gens étaient amusés, et on était serré comme des sardines dans ces salles mais je suis vite passée, au bord de l’écœurement...). Je suis entrée dans la première, mais je n'ai pas eu le courage de faire la deuxième salle "rouge"... On nous montre aussi les ravages des maladies de l'époque. Ça devenait vraiment sordide... A la fin de l'expo, j'avais le moral à zéro tellement j'avais de la peine pour ces filles et la façon dont on les représente parfois !! C'était vraiment l'exposition de la prostituée sous toutes les coutures, au sens propre du terme !! Bref, c'est une expo intéressante où on apprend finalement beaucoup de choses sur ce sujet délicat, mais allez-y avec un peu plus de détachement que moi sinon vous allez aussi déprimer !

Concert Piano Opera music from Final Fantasy (Le Bataclan)***

Un concert piano sur les musiques des Final Fantasy (du premier au 9), voilà ce que je rêvais de voir !!! ;0; C'était génial, bien qu'on puisse regretter qu'ils n'aient pas mis certains thèmes, mais bon, il fallait bien choisir ! Les musiques les plus applaudies ont été celles du 7, l'enfant chéri de la série des RPG. J'avoue que même si j'adore le 7, les musiques qui m'ont le plus émue sont celles du 9 (ah, ce "You're Not Alone", j'aurai pu pleurer !!). Puis que de souvenirs avec les vidéos des jeux projetées !! Et M. Nobuo Uematsu nous a honoré de sa présence, toujours avec cette humilité et cet humour qui le caractérise. Il a lancé des badges dans le public pour nous encourager à crier des "bravo" !!! (Car il disait qu'au Japon, les gens applaudissaient à peine.) J'espère qu'il n'y a pas eu de blessés dans les premiers rangs ! xD

Bref, une merveilleuse soirée qui est passée vraiment trop vite. La petite salle du Bataclan nous a permis plus d'intimité et de connexion avec la scène, ce qui est impossible à faire au Palais des Congrès par exemple. Mais j'ai quand même hâte de retourner voir "Distant Worlds" en 2016 (qui change de salle, pour le coup) !!!!

Voilà, un grand merci à M. Uematsu et M. Nakayama, le pianiste. Car comme le disait l'"animateur" de la soirée à propos de certains autres fans, pour moi aussi ce sont les musiques des Final Fantasy de Nobuo Uematsu qui m'ont donné envie de toucher à un piano (alors que je suis loin d'être une musicienne ! xD) !!!

Enfin, en bonus, une photo de la scène vue de ma place, juste derrière la régie ! ;)

Final Fantasy IV (PSP)**

Et puis tant qu'on y est, dans la foulée j'ai fini FFIV que j'avais entamé il y a quelques années mais que j'ai repris récemment pour le finir pour de bon cette fois ! (Il ne me restait que le donjon final sur ma dernière sauvegarde.) Mais j'ai quasi redécouvert le jeu cette fois-ci... Heureusement cependant qu'il n'est pas si long. En fait le IV préfigure un peu le VI, je trouve, avec beaucoup de personnages dans l'histoire. Bref, j'aime beaucoup celui-ci en tout cas ! (J'avoue, écouter la parodie en saga mp3 "Finesse Fantastique" a aussi beaucoup joué dans mon appréciation ! xD) Jouez-y si vous en avez le temps et l'occasion, en plus il est sorti sur des consoles différentes (remake ou non) : PlayStation, GBA, PSP, NDS... donc plus d'excuses ! Et surtout le boss final est un des plus simples à battre toutes séries confondues !!!! (C'en était presque décevant... et vexant ! xD)

Du coup, c'est aussi décidé : le prochain morceau au piano que je veux apprendre, c'est "Theme of Love" de FFIV !! (Nobuo Uematsu disait que c'était aussi l'un de ses préférés !)

"The Top Secret" (Reiko Shimizu)***

J'aurai dû en parler à sa sortie, histoire de faire un peu de pub, vu les ventes faibles de cette série (géniale, en plus !!). Enfin, c'est chose faite avec ce dernier numéro paru ! Le tome clôt la grosse énigme de l'histoire et lance des pistes pour la relation future des personnages principaux... Dernièrement ça a été une des rares séries en manga dont j'ai relu les tomes (à part un ou deux avec des évènements très tristes...). Pour moi c'est une série "policière" quasi parfaite, avec un scénario bien écrit, une narration maîtrisée, des énigmes surprenantes, des personnages principaux attachants et intéressants, et des dessins fins et efficaces. Bref, un vrai coup de maître de Dame Shimizu ! La série a vu un spin-off voir le jour après la parution de ce tome au Japon, avec pour héros, le jeune Maki et son ancien collègue (je ne peux pas en dire plus, sinon trop de spoilers !...). Évidemment on ne l'aura jamais en France... C'est déjà un miracle que celle-ci soit sortie ici, je trouve !!!!

Voilà, voilà, de bons moment pour ces derniers mois ! :)

mercredi 4 novembre 2015

Rentrée tardive

Les choses se sont accumulées depuis, je traîne ce post depuis presque un mois et j'ai enfin répondu aux commentaires...

Trois Souris d'Agatha Christie**
Un hôtel perdu dans la neige, des locataires excentriques ou suspects, un couple d'hôtes au bord du divorce, un policier à la rescousse... Voilà de bons éléments pour ce roman d'Agatha Christie qui a été, à la base, créé pour le théâtre. Je l'ai bien aimé (avec un gros retournement de situation !) et je vais certainement aller voir la pièce qui se joue à Paris cet hiver (présentée sous son autre nom La Souricière).

Le Messager (The Go-Between) de L. P. Hartley**
Certains ont peut-être vu le film avec la belle Julie Christie (je ne l'ai pas encore vu pour le moment). Le livre se lit facilement même si c'est une histoire pas drôle du tout... Le petit Leo va servir de messager entre la belle et riche Marian et le fermier Ted. L'innocence du jeune garçon va être ébranlée et le tout se finira en drame lors de cet été à la chaleur accablante...

Atonement (Expiation ou Reviens-moi au cinéma) doit beaucoup à ce livre qui date du début du XXe siècle. Les mêmes ingrédients sont utilisés (c'était intentionnel de la part de l'auteur bien sûr). Si vous avez aimé celui-ci, vous aimerez l'autre ! (Mais les deux finissent mal, hein !!) xD

The Go-Between (téléfilm, BBC 2015)**
La BBC a décidé de laisser de côté les bonnet dramas et les œuvres du XIXe pour se pencher un peu plus sur les romans du XXe. J'aime moins cette période mais en effet, les adaptations de livre du XIXe commençaient à saturer, et il a fallu trouver une autre période intéressante à adapter pour la télé. Début XXe, Angleterre, ça me va (je n'en dirai pas autant pour la France). Adaptation du Messager donc, j'ai trouvé le téléfilm vraiment réussi et poignant. Les images sont très belles et les acteurs juste comme je me les imaginais (à part Leo qui fait un peu jeune). Il y a quelques modifications par rapport au livre, mais rien d'énorme. A ne pas regarder en période de déprime par contre !

Vice-Versa (film, 2015)**
Je n'en avais pas parlé quand j'étais allée le voir, je ne sais plus pourquoi ! En tout cas j'ai vraiment beaucoup aimé ! Avec Les Nouveaux Héros et celui-ci, Disney nous offre des longs-métrages d'animations 3D qui prennent vraiment à la gorge... Les deux sont teintés de tristesse et de nostalgie qui permettent d'être appréciés autant par les adultes que les enfants. J'ai versé des larmes pendant plusieurs scènes. Et j'ai aussi bien ri à certaines ! J'adore Tristesse, elle me fait trop rire !! Voilà, une bonne année Disney (et Pixar pour celui-ci) pour le moment.

Soirée Balanchine***/Millepied°/Robbins* au Palais Garnier
La soirée se voulait une sorte d'héritage de maître en maître. J'adore le style Balanchine, j'apprécie aussi Robbins mais j'ai toujours eu du mal avec Millepied. Ce triptyque représente, je pense, assez bien leurs styles respectifs. On est proche du classicisme de Petipa avec le Thème et Variations - en photo - (musique : Tchaïkovski) de Balanchine, on se rapproche de la modernité avec ce Robbins (The Dreamer, musique : Prokofiev) et on frise carrément l'insoutenable avec la dernière chorégraphie de M. Millepied (une vraie torture !). En 36 minutes, il a réuni à peu près tout ce que je détestais dans la danse... Une chorégraphie pompeuse, des costumes assez laids, pas d'histoire, une musique proche de la cacophonie, bref, une œuvre à oublier pour ma part. (On sentait les danseurs engagés pourtant.) Si le ballet de Millepied avait été programmé en fin de soirée, je serai franchement partie sans scrupules et sans regrets... Dommage, c'était le premier à être donné ! J'étais d'ailleurs surtout là pour voir Thème et Variations, présenté en dernier évidemment (23 minutes qui passent trop vite pour le coup !)... Rentrée mitigée à l'Opéra de Paris donc...

Aladin Faites un voeu ! (comédie musicale au Théâtre Comédia)**
Jolie surprise que cette comédie musicale bien rythmée et bien interprétée ! Aladin, on connaît tous l'histoire ; ici, ça se base sur le film de Disney (Aladin a quasi les mêmes costumes) avec aussi un génie tordant, deux méchants machiavéliques et une jolie princesse. Les décors font un peu cheap mais le tout est vraiment sympa et divertissant. Et puis les chansons et numéros de danse étaient très sympas! (A partir de 3-4 ans si vous voulez y emmener neveux, nièces, petits-enfants, cousins, cousines... Pour ceux qui savent se tenir pendant 1 h 30 minimum sans gigoter bien sûr !) :)

Le Labyrinthe La Terre Brûlée*
Deuxième volet des (més)aventures de Thomas et de sa clique pour échapper à l'organisation WICKED. Le roman étant assez mauvais, les scénaristes ont modifié beaucoup de choses pour le film. Ça reste un bon divertissement pour ado, même si la fin du film traîne un peu en longueur... (Puis j'avoue, j'étais plus du tout concentrée... J'avais trop envie d'aller aux toilettes !! xD) J'ai préféré le premier qui était mieux rythmé.

Voilà, à bientôt !