lundi 30 mars 2015

These are a few...

...of my favourite things ballets...

J'en parle tout le temps mais je me rends compte qu'avec des vidéos, ça peut rendre un peu mieux ma propagande pro-ballet ! xD Voici donc deux "petits" classements accompagnés d'extraits ! A chaque fois j'ai essayé de mettre une photo assez représentative du ballet (quand je le pouvais). J'ai encore opté pour l'option "Show" car ça faisait ramer l'affichage de la page...

Mes ballets narratifs préférés :
1. Onéguine (Tchaïkovski). Chorégraphié par John Cranko.

Le Prince Grémine, Tatiana et Onéguine à l'Acte 3. J'aime beaucoup cette photo qui n'est pas tirée du ballet, mais où les danseurs ont "posé" dans un vrai décor (et qui, en soi, résume tout le ballet).
Le sujet très littéraire de l’œuvre aidant, j'ai relu le roman quatre fois depuis que j'ai découvert ce ballet... (une fois en vers, et les trois autres en prose). Je suis folle, non ?... Enfin bon, je ne vais pas en reparler, mais Vicos, qui a eu l'honneur de le voir une fois avec moi, m'a dit après la représentation : "Ça m'étonne pas que ce soit ton ballet préféré !" En effet, il y a vraiment TOUS les ingrédients pour en faire une œuvre que j'adore ! "En fait ça finit vachement bien !", comme dirait Vicos à la fin du ballet ! (Oui, Tatiana fait le bon choix, je le concède... mais bon... ça dépend du point de vue ! Moi je la trouve poignante cette fin, non ?... Non ?!)

Ma scène préférée : les trois fins d'actes qui sont merveilleuses d'émotion !!! Je ne peux en choisir une seule !!!

Je viens de voir que l'intégralité du ballet par le Bolchoï est disponible sur Youtube (Je pense qu'il ne restera pas longtemps sur la toile donc il faut en profiter !) :

Acte 1


Acte 2


Acte 3



Et pour ceux qui n'ont pas le temps, le final (Onéguine revient et veut convaincre Tatiana de l'aimer à nouveau, alors qu'elle s'est mariée) :


C'est pratique les noms de danseurs en russe, ça me fait apprendre l'alphabet cyrillique ! xD

2. La Bayadère (Minkus). Version du Bolchoï et version de Noureev.

Gamzatti, la fille du Rajah, et Nikiya, la Bayadère-esclave, avant la confrontation.
J'ai une préférence pour ce ballet qui m'a donnée ma première claque scénique (à l'Opéra Bastille, à l'époque où je me plaçais encore dans l'orchestre, près de la scène – aah époque révolue depuis bien longtemps malheureusement !...) et deuxième claque cinématographique (avec la transmission au cinéma du Bolchoï, renforcée par les live à Londres). Je sais que ce ballet a ses défauts, ses côtés kitsch et gnangnan, mais j'adore !

Ma scène préférée : la confrontation des deux filles pour le héros. Et pour une scène dansée, la danse des Bayadères, tout au début de l'Acte I, autour de la flamme, devant le temple. J'aime aussi beaucoup l'entrée de Nikiya.

Pour changer un peu, voici l'épatante Variation de l'Idole Dorée, aux fiançailles de Gamzatti et Solor :



3. Roméo et Juliette (Prokofiev). Version McMillan.

Roméo et Juliette, l'image finale du ballet.
Encore un ballet qui m'"émotionne" ! (Par contre, fuyez la version Lavrovski du Mariinsky !! Enfin, perso, je ne l'aime pas du tout. Celle du Bolchoï aussi d'ailleurs, je la trouve vraiment poussiéreuse...) La meilleure et "vraie" version est pour moi celle de McMillan qui est très théâtrale. Ah, ces costumes ! Ah, ces décors ! Ah, ces Pas de deux !! Ah, cette mort de Mercutio !!

Ma scène préférée : la scène finale, le dernier Pas de deux de Roméo et Juliette.

Et pour changer, la scène du balcon (avec encore plein de portés vertigineux !) – bon, OK, c'est pas vraiment un balcon en fait dans cette version, mais on pardonne. Ça commence surtout à la 2e minute :



4. Le Lac des cygnes (Tchaïkovski). Version Sergueïev (Mariinsky).

Odette et Siegfried.
Eh non, "Le Lac des cygnes" n'est pas dans mon top 3 ! Même si j'adore aussi ce ballet, il n'est pas le number one mais bon, il est bien placé quand même ! J'aime bien le côté "conte" de cette version – qui finit bien par ailleurs. Pour une version plus dramatique, j'apprécie aussi la version de Noureev pour l'Opéra de Paris. Le dernier acte est sublime de désespoir.

Ma scène préférée : l'entrée des cygnes blancs à l'Acte II. J'ai toujours envie d'applaudir très fort le corps de ballet à ce moment-là !

Voici l'entrée des cygnes blancs dans sa version Opéra de Paris (y a que du deuxième balcon qu'on voit aussi bien les belles lignes et les figures du corps de ballet quand même !) – les 3 premières minutes sont les plus jouissives :



5. La Belle au bois dormant (Tchaïkovski). Version du Bolchoï et version de Noureev.

Aurore et sa Cour.
Ce ballet est une vraie gourmandise qui peut parfois même devenir indigeste... Mais je l'aime beaucoup pour ma part. Il faut vraiment qu'il y ait de beaux décors et de beaux costumes pour que la production ne tombe pas dans le kitsch total et le mal fait.

Ma scène préférée : J'aime beaucoup les scènes de la Vision, dans la forêt, lorsque le Prince tombe amoureux du fantôme d'Aurore. En tout cas j'adore les danses d'ensemble des nymphes !

Un long extrait de la Vision :

(Et vous savez quoi ? J'étais dans la salle le soir de la captation !) ;)

Et pour faire plus court, une autre version de la variation d'Aurore de l'Acte 2 que j'aime beaucoup (j'adore la musique !) :



6. Giselle (Adam). Coralli/Perrot pour la chorégraphie d'origine. (Je n'ai pas de version favorite, elles sont toutes équivalentes. Mais peut-être que je dirais avoir une préférence pour la version du Royal Ballet.)

Giselle et Albrecht, à l'Acte 1. Giselle joue à "il m'aime, il ne m'aime pas" avec une fleur. :)
C'était loin d'être un ballet préféré au début, mais avec le temps, je l'ai mieux compris et beaucoup apprécié. J'adore le deuxième acte. Encore une fois, si le corps de ballet est bon, on reste scotché sur son siège.

Ma scène préférée : l'entrée de Giselle en Willis ! Dansée par une artiste fabuleuse, ça peut donner des frissons !!

Je voulais montrer la scène de mort de Hilarion, l'autre soupirant de Giselle, piégé par les Willis. (A la fin elles trouvent aussi le Prince Albrecht, mais Giselle arrive pour le sauver.) C'est une scène spectaculaire, où le corps de ballet doit vraiment être à l'unisson pour bien nous faire flipper ! (En tout cas si je rencontre des Willis comme ça, une nuit, en forêt, je sais pas pour vous mais moi, je m'enfuis !!) La musique rend aussi vraiment bien le côté fantomatique !



7. La Fille mal gardée (Hérold). Version Ashton.

Lise et Colas, introduit clandestinement chez la jeune fille.
Ballet très mignon, très drôle et très théâtral, on sent vraiment qu'il sort tout juste de la fin du XVIIIe siècle. Il a un côté vraiment très Beaumarchais (pas de riches ou de prince et princesse pour héros !). Il donne vraiment la pêche et nous met de bonne humeur en en ressortant !

Ma scène préférée : La Danse des Sabots par la Veuve Simone !!



8. La Sylphide (Schneitzhoeffer). Version Opéra National de Paris donc.

La Sylphide, James et sa fiancée Effie.
J'aime beaucoup cette version plus longue et un peu plus dramatique. J'apprécie aussi le fait que Effie, la fiancée de James, le héros, soit en pointe comparée à d'autres versions... Par ailleurs je trouve les costumes des Sylphides magnifiques ! Bref, un très joli ballet.

Ma scène préférée : La scène où la Sylphide perd ses ailes...

Une petite compilation des variations de la Sylphide, très joliment dansée (la qualité de l'image n'est pas terrible, désolée) :



9. Raymonda (Glazounov). Reconstruction par Vikharev.

Raymonda et sa Cour.
Un peu dur à suivre au premier abord (en fait le synopsis tient en trois lignes quand on y pense), un peu long aussi, "Raymonda" a l'avantage d'avoir une partition magnifique. En tout cas j'aime beaucoup les sonorités très moyenâgeuses de la musique.

Ma scène préférée : La Danse du Châle de Raymonda, à l'Acte 1.


Et la variation de la claque par Raymonda à l'Acte 3, certainement une des plus dures du répertoire classique :



10. La Source (Minkus/Délibes). Remontée par Bart.

Naïla, Djémil et Nouredda, le triangle amoureux.
J'en ai parlé récemment, c'est vraiment la bonne surprise de ces dernières années en matière de "remontage" de ballet narratif.

Ma scène préférée : l'Entrée de Zael, l'elfe de Naïla, la nymphe. (Vous pouvez aussi apprécier les fameuses cordes pour seul décor !)



11. The Dream (Mendelssohn). Version Ashton.

Titania et Obéron.
Ballet d'à peine une heure, je l'aime tout de même beaucoup pour sa musique, mais aussi pour ses personnages. La trame respecte bien l’œuvre de Shakespeare (A Midsummer Night's Dream).

La réconciliation d'Obéron et Titania suivie de la célèbre marche nuptiale qui réunit les quatre amoureux (et à la fin c'est Bottom, redevenu humain, après avoir été métamorphosé en âne) :



12. Coppélia (Délibes). Version Mariinsky.

Coppélia sur son balcon.
Fuyez la version de l'Opéra de Paris (version Patrice Bart – lorsque j'ai vu cette version, je n'ai reconnu ni la musique, ni la trame de l'histoire, ni la chorégraphie, ni les personnages !). Bref, je préfère la version très "classique", assez scolaire et académique mais sans véritables sous-entendus.

Ma scène préférée : la danse mécanique de la poupée Coppélia qui descend dans la rue.

La Mazurka de l'Acte 1 qui vaut rien que pour sa musique joyeuse et entraînante (c'est la mazurka que tout bon petit rat a dû danser pendant sa scolarité !) :


13. Don Quichotte (Minkus). Version Noureev.

Basilio (bien) entourée de Kitri et de ses amies (à gauche).
De toutes celles que j'ai vu, la version de Noureev est la plus linéaire et claire dans sa narration. Les autres ont tendance à aller un peu à droite, à gauche (et je n'aime pas tant que ça les danses de caractères qui ouvrent en général l'Acte II et le dernier Acte). Dans celle-ci on se recentre sur les deux héros, et c'est tant mieux. A la fois drôle et divertissant, il comporte des morceaux de bravoure savoureux lorsqu'ils sont maîtrisés (les variations et Pas de Deux de Kitri et Basilio, bien sûr).

Ma scène préférée : la danse du chef des Gitans !



14. Casse-Noisette (Tchaïkovski). Version San Francisco Ballet et version Noureev.

La Danse des Flocons.
Pour le coup, je place "Casse-Noisette" dans les fins fonds de ce classement sans scrupules et pour plusieurs raisons, bonne ou mauvaise d'ailleurs : Acte 1 toujours trop long, un peu trop de danses de caractères (désolée, je m'endors toujours lors de la Danse Arabe...), trame principale trop légère, Acte II qui part dans tous les sens... Je pense qu'il n'est à regarder que pour la danse même, il faut oublier l'histoire (inexistante) au bout d'un moment, sinon on se demande ce qu'on regarde...

Ma scène préférée : la Danse des Flocons, féerique, tout de même !


Et juste pour le fun, les redoutables Variations du Prince et de Clara (surtout pour elle !), Acte 2 :



15. Cendrillon (Prokofiev). Version Ashton.

Le Prince retrouve Cendrillon, devant ses belles-sœurs, folles de jalousie !
A vrai dire, je ne suis en fait pas très fan de ce ballet mais juste pour le sujet, je préférais mettre celui-ci plutôt qu'un ballet néo-classique ou proche/contemporain. De celles que j'ai vues, je préfère aussi la bonne vieille version très classique, très conte de Perrault, avec costumes et décors d'époque.

Comme je ne connais pas très bien celui-ci, je n'ai pas forcément de moments préférés. Mais voici Cendrillon qui danse avec son ballet :



Ballets non-narratifs :
1. Les Sylphides/Chopiniana (Chopin/Fokine)

Le Poète et une Sylphide.
Petit ballet d'une demi-heure. Des Sylphides, un Poète, de la belle danse. Une rêverie ? Une féerie ? On ne sait pas trop mais on se laisse séduire par ces magnifiques Sylphides aux longs tutus blancs.

Ma scène préférée : La Deuxième Valse (ou l'avant-dernier morceau, je ne sais pas comment ils l'appellent en fait...) est merveilleuse ! Chopin me stresse ou m'ennuie en général, mais j'aime bien celle-ci.

La dite valse, magnifiquement dansée par Fonteyn et Noureev :



2. Sérénade (Tchaïkovski/Balanchine)

L'ouverture du ballet, ou la pose "j'ai mal à la tête". ;)
La musique grave et mélancolique de Tchaïkovski aide beaucoup cette belle pièce. C'est un ballet anecdotique qui comporte de beaux morceaux. Encore une fois j'aime beaucoup les danses d'ensemble, avec toutes les filles.

Ma scène préférée : lorsqu'une des filles entrent en scène avec un des hommes et qu'elle lui cache les yeux. Je ne sais pas ce que cette scène signifie mais je la trouve très belle !

Quelle aubaine ! Je viens de trouver l'intégralité du ballet (il dure un peu plus d'une demi-heure). C'est la première fois que je le trouve en entier sur le net ! Dommage que les couleurs ressortent très mal, normalement les costumes sont d'un bleu turquoise éclatant... Ici ça rend plutôt gris... La réalisation aussi est vraiment maladroite... mais bon on va pas se plaindre :


Et juste pour un aperçu :



3. Études (Czerny/Lander)

Exercices à la barre.
Le ballet doit vraiment en mettre plein la vue au sens propre !! J'aime beaucoup les plans du début, focalisés sur les jambes des danseuses à la barre. Les solistes ont aussi des variations assez redoutables à affronter !

Ma scène préférée : la scène des fouettés mais également la Mazurka finale !! J'aime bien les pas des garçons dans cette œuvre !


Le final détonnant :



4. Palais de cristal (Bizet/Balanchine)

Les solistes du Deuxième Mouvement.
Court ballet (un peu plus d'une demi-heure) plutôt pimpant et dynamique (hormis le Deuxième Mouvement, l'Adagio, où j'ai un peu lâché), j'aime beaucoup son côté élégant et classe.

Ma scène préférée : Le Premier Mouvement, l'Allegro Vivo, dynamique et accrocheur, qui doit en mettre plein la vue. Au niveau de la musique, c'est aussi le morceau que je préfère.

Le ballet entier, l'année dernière à Bastille (le Premier Mouvement dure les 8 premières minutes, s'il n'y en a qu'un à regarder c'est celui-là) :



5. Dances at a gathering (Chopin/Robbins)

On sent vraiment le côté américain de la chorégraphie !
De la danse pour le plaisir. Il ne faut rien y chercher, rien y lire, juste se laisser emporter par ces personnages qui passent, traversent la scène, partent et reviennent...

Ma scène préférée : le duo de la fille en jaune et du garçon en vert. Les portés sont très beaux !


Le public apprécie également le moment où les filles passent littéralement de mains en mains des garçons ! C'est à la fois flippant et jouissif (vers 4 : 30 sur cette vidéo) !


Pour finir, je ne peux pas vous cacher que le mieux c'est d'aller voir en live un ballet ! Mais une bonne captation vidéo peut aussi très bien initier au genre. C'est comme ça que j'ai vraiment commencé ! J'avais déjà vu quelques pièces quand je ne m'y intéressais pas plus que ça (un petit gala par une école ukrainienne, puis "La Mort à Venise" à la fac, mais à chaque fois j'avais été impressionnée par la force et le physique des danseurs !).

jeudi 5 mars 2015

J'aurais voulu être...

... un artiiiiiiste... pour pouvoir faire mon numéroooo !


Hey, pour mon 200e post, je voulais parler d'une autre chose qui me tient à cœur !! La musique !! Attention les oreilles !! ;D

La plupart des musiques que je vais citer, j'adorerai les jouer au piano un jour !! Que ce soit dans les films, les animes, les jeux, les ballets, les comédies musicales... j'aime la musique !! ¤___¤ (Appuyez sur "Show" pour montrer la vidéo.)

On commence en grande fanfare avec l'Opening au piano de "l'Attaque des Titans", magnifiquement exécuté !!!

Rahlàlà le jour où je pourrai juste l'essayer !... xD

Et je vais continuer avec les musiques des différents "Final Fantasy". Ce sont ces musiques qui m'ont réellement donnée envie de faire de la musique !! Merci M. Uematsu ! *0*

Voici donc "Loss of Me" de FFIX, magnifique morceau, thème de Béate.

Je sais le jouer en entier, mais jamais très bien... xD Enfin bon, c'est un morceau que je voulais vraiment apprendre depuis longtemps ^^ Et c'est assez dingue, mais une fois quand j'étais à la gare de Saint-Pancras à Londres, il y avait un jeune homme qui a commencé à le jouer aussi, sur le piano de la gare !!! Les geeks nous envahissent !!! xD

Ensuite, j'aimerais bien apprendre celui-ci dernièrement : "Terra", toujours de FFIX. C'est joli, pas trop rapide et il y a le thème principal dedans.


Maintenant, spécial clin d’œil à Aerinn : "Kuja's Theme" ! Je n'aime pas particulièrement le perso, mais la musique est intéressante à jouer (très dure quand même). On l'entend beaucoup dans le jeu en fait !


Encore une magnifique musique, de FFX, cette fois : "To Zanarkand". (En orchestral, elle me fait pleurer !!)

J'espère arriver un jour plus loin que la première minute...

Une autre que j'aime particulièrement dans FFVI "Forever Rachel", l'amour perdu de Locke, un de mes persos préférés.


"Julia" de FFVIII. Court et avec le thème principal, mais avec beaucoup trop d'accords pour mes pauvres petites mains...


"The Burdened" de FFVII - Crisis Core. La musique de cet opus est très sympa même si ce n'est pas Uematsu qui l'a composée. Celle-ci est magnifique de mélancolie... (Ah, Zack, ne nous quitte pas !! T-T)


"Recollection" de FFXI. Je ne connais pas le jeu mais quand j'ai entendu cette musique sur le Theatrhythm, j'ai eu le coup de foudre.


"Phoenix Wright Medley". Ah ha !!! Eh non, vous n'y avez pas échappé ! Non mais sérieux, les musiques de tribunal sont géniales.


"Ashita no Nadja", "Waltz #5". J'en suis à peu près à la moitié depuis... une éternité. J'adore cette valse !


"Fruits Basket", "Serenade". Ah, souvenirs, souvenirs... Seules les musiques des derniers épisodes sont composées pour un orchestre. C'est dommage qu'il n'y en ait pas eu pour toute la série.


"Silver Crystal" ("Sailor Moon"). C'est la musique où la Princesse Serenity apparaît pour la première fois !!!


"Adesso e Fortuna" ("Records of Lodoss War"). J'ai toujours adoré cette chanson et cette version instrumentale pour violoncelle et piano !


"If I never knew you" du film Pocahontas, dédicacée pour ma sœur ! ;) A vue de nez, ça a l'air assez dur à jouer ! xD


Allez, on continue avec un peu de classique quand même ! Voici la version piano de la "Sicilienne" de Fauré. Quelle magnifique mélodie !!!


Les Saisons, "Octobre" de Tchaïkovski. Pour ces trois extraits des Saisons, je les ai découverts dans le ballet Onéguine. Ce morceau est très triste (c'est mon mois !). (Dans le ballet il correspond à la dernière danse de Lenski.)


Les Saisons, "Juin" de Tchaïkovski. Très beau encore ! (C'est la variation d'Onéguine.)


Les Saisons, "Août" de Tchaïkovski. Plus nerveux et rapide, j'aime beaucoup le dynamisme de ce morceau (c'est le "duel" dans le ballet).


On finit avec des musiques de film, ici : "Liz On Top Of The World" ("Pride and Prejudice", Dario Marianelli). Un autre magnifaïque morceau de la BO du film de Joe Wright.


Et puisque j'en parlais autre part, voici le très beau et très triste thème final du film "Jude", composé par Adrian Johnston (attention aussi car c'est la fin du film, ne regardez pas les images).


Enfin le thème du film "Tess" par Philippe Sarde. On entend tout de suite la fatalité dans ce thème !


Pour finir, je ne résiste pas à l'idée de vous mettre le thème d'amour du film "Roméo et Juliette", par Nino Rota !


Je voulais aussi dire que j'écoute donc toujours de la musique qui est associée à quelque chose (un film, une adaptation, un jeu). Voilà pourquoi ce n'est pas très varié... J'espère que je vous ai tout de même fait découvrir des (belles) choses ! :)