mardi 8 décembre 2015

Isalyne la suite


Une fois n'est pas coutume, je vais essayer de me remettre sur la suite d'Isalyne plus tôt qu'habituellement (c'est-à-dire un an d'écart entre chaque partie en général...). xD J'aurai voulu montrer une page de storyboard mais je ne voulais pas gâcher le suspens ! lol

Voici donc le dernier nouveau personnage, Horace Montgomery, un autre prof d'université. J'ai eu du mal à trouver un prénom !! Sinon j'aime bien ce genre de personnage qui fait avancer l'histoire, l'air de rien !

En tout cas j'ai beaucoup d'inspiration pour la suite ! :) Et j'ai hâte de m'atteler aux dessins de ce chapitre 7 !! Ça fait vraiment longtemps que je voulais le faire !!!

L'actualité du mois dernier à Paris et ma mauvaise santé de ces dernières semaines m'ont beaucoup ralenti et je me rends compte que ça me fait vraiment du bien de créer quelque chose.

mardi 10 novembre 2015

You're not alone !!

Encore un peu de mes sorties/découvertes de ces dernières semaines... (*un peu, **beaucoup, ***passionnément, ****à la folie, °pas du tout)

Exposition "L'Art dans le jeu vidéo" (Musée de l'Art Ludique)**

Voici une belle initiative et une belle expo dans ce musée où je mettais les pieds pour la première fois ! Petite geekette dans l'âme, j'ai aimé voir les dessous de réalisation d'un jeu vidéo. Les peintures numériques étaient splendides, mais il y avait de tout : sculpture, esquisse, recherches, portraits... Les vrais artistes sont dans le jeu vidéo aujourd'hui ! ;) La visite du Paris révolutionnaire en 3D était aussi vraiment sympa !! On s'y croirait !

Mort à l'opéra (roman de Gladys Mitchell, 1934)**

Comme j'ai bientôt fini les œuvres d'Agatha Christie, je prépare la relève en roman policier !! Je suis assez sélective car je voulais les mêmes critères que la Reine du Crime : dame écrivain, XXe, Angleterre, énigme, humour... Heureusement qu'il en existe finalement ! xD J'ai donc commencé avec cette Mort à l'opéra qui était, ma foi, très sympa. A l'image d'une Miss Marple, c'est ici aussi une vieille dame qui mène l'enquête, Mrs Beatrice Bradley. Le début est assez drôle car il introduit la victime et ses bourdes qui vont conduire à sa mort. C'était aussi plutôt jouissif car c'est le milieu scolaire de l'époque qui est présenté (tous les autres professeurs ont eu une raison de noyer la pauvre petite enseignante pendant la représentation de leur opéra !). C'était bien mené et surprenant sur la fin. J'ai déjà toute la collection des romans sortis (en français) ! Mais le prochain que je lis sera certainement d'une autre auteur pour voir un peu les différences. ;)

Exposition "Splendeurs et misères" (Musée d'Orsay)*

Je ne pense pas que j'y serai allée de moi-même vu le sujet, mais une amie voulait aller voir cette expo, alors je me suis dit "pourquoi pas ?" En plus ça devait faire dix ans que je n'étais pas retournée au Musée d'Orsay. En tout cas l'expo tient vraiment bien son titre... La première partie expose les "splendeurs" des filles de la rue : celles qui sont magnifiquement parées ou celles qu'on voit au théâtre ou à l'Opéra. J'ai aussi compris plusieurs trucs de l'époque (il était interdit de faire du racolage en pleine journée) d'où les nombreuses scènes, dans la littérature ou le cinéma, de policiers en train de chasser ces filles dans la rue. En avançant, les filles deviennent de moins en moins habillées sur les œuvres, les tableaux rétrécissent aussi et les dernières pièces ne sont quasi que des représentations de nus. On entre dans la partie "misères". Il y avait même des salles "interdites au moins de 18 ans" avec des clichés érotiques (voire quasi plus) et même des films de l'époque où l'on voit Monsieur passer sur Mademoiselle... (les gens étaient amusés, et on était serré comme des sardines dans ces salles mais je suis vite passée, au bord de l’écœurement...). Je suis entrée dans la première, mais je n'ai pas eu le courage de faire la deuxième salle "rouge"... On nous montre aussi les ravages des maladies de l'époque. Ça devenait vraiment sordide... A la fin de l'expo, j'avais le moral à zéro tellement j'avais de la peine pour ces filles et la façon dont on les représente parfois !! C'était vraiment l'exposition de la prostituée sous toutes les coutures, au sens propre du terme !! Bref, c'est une expo intéressante où on apprend finalement beaucoup de choses sur ce sujet délicat, mais allez-y avec un peu plus de détachement que moi sinon vous allez aussi déprimer !

Concert Piano Opera music from Final Fantasy (Le Bataclan)***

Un concert piano sur les musiques des Final Fantasy (du premier au 9), voilà ce que je rêvais de voir !!! ;0; C'était génial, bien qu'on puisse regretter qu'ils n'aient pas mis certains thèmes, mais bon, il fallait bien choisir ! Les musiques les plus applaudies ont été celles du 7, l'enfant chéri de la série des RPG. J'avoue que même si j'adore le 7, les musiques qui m'ont le plus émue sont celles du 9 (ah, ce "You're Not Alone", j'aurai pu pleurer !!). Puis que de souvenirs avec les vidéos des jeux projetées !! Et M. Nobuo Uematsu nous a honoré de sa présence, toujours avec cette humilité et cet humour qui le caractérise. Il a lancé des badges dans le public pour nous encourager à crier des "bravo" !!! (Car il disait qu'au Japon, les gens applaudissaient à peine.) J'espère qu'il n'y a pas eu de blessés dans les premiers rangs ! xD

Bref, une merveilleuse soirée qui est passée vraiment trop vite. La petite salle du Bataclan nous a permis plus d'intimité et de connexion avec la scène, ce qui est impossible à faire au Palais des Congrès par exemple. Mais j'ai quand même hâte de retourner voir "Distant Worlds" en 2016 (qui change de salle, pour le coup) !!!!

Voilà, un grand merci à M. Uematsu et M. Nakayama, le pianiste. Car comme le disait l'"animateur" de la soirée à propos de certains autres fans, pour moi aussi ce sont les musiques des Final Fantasy de Nobuo Uematsu qui m'ont donné envie de toucher à un piano (alors que je suis loin d'être une musicienne ! xD) !!!

Enfin, en bonus, une photo de la scène vue de ma place, juste derrière la régie ! ;)

Final Fantasy IV (PSP)**

Et puis tant qu'on y est, dans la foulée j'ai fini FFIV que j'avais entamé il y a quelques années mais que j'ai repris récemment pour le finir pour de bon cette fois ! (Il ne me restait que le donjon final sur ma dernière sauvegarde.) Mais j'ai quasi redécouvert le jeu cette fois-ci... Heureusement cependant qu'il n'est pas si long. En fait le IV préfigure un peu le VI, je trouve, avec beaucoup de personnages dans l'histoire. Bref, j'aime beaucoup celui-ci en tout cas ! (J'avoue, écouter la parodie en saga mp3 "Finesse Fantastique" a aussi beaucoup joué dans mon appréciation ! xD) Jouez-y si vous en avez le temps et l'occasion, en plus il est sorti sur des consoles différentes (remake ou non) : PlayStation, GBA, PSP, NDS... donc plus d'excuses ! Et surtout le boss final est un des plus simples à battre toutes séries confondues !!!! (C'en était presque décevant... et vexant ! xD)

Du coup, c'est aussi décidé : le prochain morceau au piano que je veux apprendre, c'est "Theme of Love" de FFIV !! (Nobuo Uematsu disait que c'était aussi l'un de ses préférés !)

"The Top Secret" (Reiko Shimizu)***

J'aurai dû en parler à sa sortie, histoire de faire un peu de pub, vu les ventes faibles de cette série (géniale, en plus !!). Enfin, c'est chose faite avec ce dernier numéro paru ! Le tome clôt la grosse énigme de l'histoire et lance des pistes pour la relation future des personnages principaux... Dernièrement ça a été une des rares séries en manga dont j'ai relu les tomes (à part un ou deux avec des évènements très tristes...). Pour moi c'est une série "policière" quasi parfaite, avec un scénario bien écrit, une narration maîtrisée, des énigmes surprenantes, des personnages principaux attachants et intéressants, et des dessins fins et efficaces. Bref, un vrai coup de maître de Dame Shimizu ! La série a vu un spin-off voir le jour après la parution de ce tome au Japon, avec pour héros, le jeune Maki et son ancien collègue (je ne peux pas en dire plus, sinon trop de spoilers !...). Évidemment on ne l'aura jamais en France... C'est déjà un miracle que celle-ci soit sortie ici, je trouve !!!!

Voilà, voilà, de bons moment pour ces derniers mois ! :)

mercredi 4 novembre 2015

Rentrée tardive

Les choses se sont accumulées depuis, je traîne ce post depuis presque un mois et j'ai enfin répondu aux commentaires...

Trois Souris d'Agatha Christie**
Un hôtel perdu dans la neige, des locataires excentriques ou suspects, un couple d'hôtes au bord du divorce, un policier à la rescousse... Voilà de bons éléments pour ce roman d'Agatha Christie qui a été, à la base, créé pour le théâtre. Je l'ai bien aimé (avec un gros retournement de situation !) et je vais certainement aller voir la pièce qui se joue à Paris cet hiver (présentée sous son autre nom La Souricière).

Le Messager (The Go-Between) de L. P. Hartley**
Certains ont peut-être vu le film avec la belle Julie Christie (je ne l'ai pas encore vu pour le moment). Le livre se lit facilement même si c'est une histoire pas drôle du tout... Le petit Leo va servir de messager entre la belle et riche Marian et le fermier Ted. L'innocence du jeune garçon va être ébranlée et le tout se finira en drame lors de cet été à la chaleur accablante...

Atonement (Expiation ou Reviens-moi au cinéma) doit beaucoup à ce livre qui date du début du XXe siècle. Les mêmes ingrédients sont utilisés (c'était intentionnel de la part de l'auteur bien sûr). Si vous avez aimé celui-ci, vous aimerez l'autre ! (Mais les deux finissent mal, hein !!) xD

The Go-Between (téléfilm, BBC 2015)**
La BBC a décidé de laisser de côté les bonnet dramas et les œuvres du XIXe pour se pencher un peu plus sur les romans du XXe. J'aime moins cette période mais en effet, les adaptations de livre du XIXe commençaient à saturer, et il a fallu trouver une autre période intéressante à adapter pour la télé. Début XXe, Angleterre, ça me va (je n'en dirai pas autant pour la France). Adaptation du Messager donc, j'ai trouvé le téléfilm vraiment réussi et poignant. Les images sont très belles et les acteurs juste comme je me les imaginais (à part Leo qui fait un peu jeune). Il y a quelques modifications par rapport au livre, mais rien d'énorme. A ne pas regarder en période de déprime par contre !

Vice-Versa (film, 2015)**
Je n'en avais pas parlé quand j'étais allée le voir, je ne sais plus pourquoi ! En tout cas j'ai vraiment beaucoup aimé ! Avec Les Nouveaux Héros et celui-ci, Disney nous offre des longs-métrages d'animations 3D qui prennent vraiment à la gorge... Les deux sont teintés de tristesse et de nostalgie qui permettent d'être appréciés autant par les adultes que les enfants. J'ai versé des larmes pendant plusieurs scènes. Et j'ai aussi bien ri à certaines ! J'adore Tristesse, elle me fait trop rire !! Voilà, une bonne année Disney (et Pixar pour celui-ci) pour le moment.

Soirée Balanchine***/Millepied°/Robbins* au Palais Garnier
La soirée se voulait une sorte d'héritage de maître en maître. J'adore le style Balanchine, j'apprécie aussi Robbins mais j'ai toujours eu du mal avec Millepied. Ce triptyque représente, je pense, assez bien leurs styles respectifs. On est proche du classicisme de Petipa avec le Thème et Variations - en photo - (musique : Tchaïkovski) de Balanchine, on se rapproche de la modernité avec ce Robbins (The Dreamer, musique : Prokofiev) et on frise carrément l'insoutenable avec la dernière chorégraphie de M. Millepied (une vraie torture !). En 36 minutes, il a réuni à peu près tout ce que je détestais dans la danse... Une chorégraphie pompeuse, des costumes assez laids, pas d'histoire, une musique proche de la cacophonie, bref, une œuvre à oublier pour ma part. (On sentait les danseurs engagés pourtant.) Si le ballet de Millepied avait été programmé en fin de soirée, je serai franchement partie sans scrupules et sans regrets... Dommage, c'était le premier à être donné ! J'étais d'ailleurs surtout là pour voir Thème et Variations, présenté en dernier évidemment (23 minutes qui passent trop vite pour le coup !)... Rentrée mitigée à l'Opéra de Paris donc...

Aladin Faites un voeu ! (comédie musicale au Théâtre Comédia)**
Jolie surprise que cette comédie musicale bien rythmée et bien interprétée ! Aladin, on connaît tous l'histoire ; ici, ça se base sur le film de Disney (Aladin a quasi les mêmes costumes) avec aussi un génie tordant, deux méchants machiavéliques et une jolie princesse. Les décors font un peu cheap mais le tout est vraiment sympa et divertissant. Et puis les chansons et numéros de danse étaient très sympas! (A partir de 3-4 ans si vous voulez y emmener neveux, nièces, petits-enfants, cousins, cousines... Pour ceux qui savent se tenir pendant 1 h 30 minimum sans gigoter bien sûr !) :)

Le Labyrinthe La Terre Brûlée*
Deuxième volet des (més)aventures de Thomas et de sa clique pour échapper à l'organisation WICKED. Le roman étant assez mauvais, les scénaristes ont modifié beaucoup de choses pour le film. Ça reste un bon divertissement pour ado, même si la fin du film traîne un peu en longueur... (Puis j'avoue, j'étais plus du tout concentrée... J'avais trop envie d'aller aux toilettes !! xD) J'ai préféré le premier qui était mieux rythmé.

Voilà, à bientôt !

vendredi 9 octobre 2015

Surpraïse !

Il est sorti cette semaine et je l'ai reçu hier ! (Ils ont fait une faute sur mon nom de famille sur le colis, j'ai failli éclater de rire devant le livreur !!) Voici donc le tome 11 de La Rose écarlate par Patricia Lyfoung, où je l'ai assisté sur les décors !! :D J'espère que vous pourrez le lire !! ;)

dimanche 20 septembre 2015

Reprise d'aquarelle


Bon, à part le peu qui y sont passés, mais vous le savez déjà certainement : les deux journées de Harajuku ont été annulées vers 12 h 30 pour cause de mauvais temps... Enfin, je suis déjà bien assez triste pour ne pas y revenir (sur le sujet, pas le festival, bien sûr !). Je remercie tout de même nos fidèles lecteurs qui ont bravé la pluie pour nous prendre le RV 10 !!! TT-TT

Sinon je me remets un peu au tradi avec une petite aquarelle (qui ressort toujours aussi mal à l'écran, décidément). (Normalement le livre est bien rouge.) Je me suis pris un carnet A4 Canson (le bleu) parce que je ne voulais plus de feuilles volantes mais ce n'est pas évident de colorier avec les pages en dessous... Et puis quand ça commence à gondoler, on peut rien faire. xD En tout cas le papier est plutôt pas mal. C'est un très bon rapport qualité/prix.

Il s'agit donc de mon personnage Jude Vermont, le professeur d'Isalyne de ma BD du même nom. Comme je veux un peu m'entraîner pour m'y remettre doucement, et comme je l'avais déjà fait pour le crayon de couleur, je vais certainement faire une petite série de mes personnages. Enfin je verrai ! J'ai un millions de carnets qui n'attendent que d'être remplis !!

Mes mauvais tics de colorisation sont un peu revenus : je reviens sur une couleur alors que je ne devrais pas car ça commence à gommer la couleur d'en-dessous... C'était surtout pour le fond, donc au début. Après j'ai essayé de ne pas revenir sur une couleur pour éviter auréole ou pâté. A la fin j'ai fini en catastrophe les ombres car je n'allais plus avoir de soleil, donc de lumière naturelle (et je ne veux pas y revenir le lendemain sinon je vais re-retoucher à n'en plus finir...).

J'ai beaucoup de mal à commencer une aquarelle car je dessine quasiment comme si je devais cleaner (avec un seul trait). Mais j'ai trop la flemme de faire un brouillon et de le cleaner à la table lumineuse, ça met 30 plombes et au bout d'un moment, ma motivation de mettre le dessin en couleur s'estompe alors que c'est ce que je veux faire à la base !!!

Enfin, bon, voilà, j'arrête de me plaindre ! xD

Matériel utilisé : crayon HB, pinceaux Raphaël, aquarelles Winsor & Newton, papier aquarelle Canson A4 300g/m².

lundi 7 septembre 2015

Allô, Hercule ?!

Hello ! Voici mes dernières petites "critiques"...

Hercule Poirot quitte la scène (Agatha Christie) **
Ça y est, il est arrivé le moment où je devais finir toutes les enquêtes d'Hercule Poirot. Enfin je crois qu'à part un recueil de nouvelles où il apparaît dans certaines, j'ai lu toute la série des Hercule Poirot... Snif ! Poirot est le détective d'Agatha Christie que je préfère, même si j'apprécie aussi beaucoup Miss Marple. Dans cette enquête-ci, on retrouve un Poirot vieillissant et affaibli mais toujours aussi affuté. J'ai trouvé ça touchant que ce soit Hastings, le grand ami de Poirot, qui finisse la narration de la série pour le grand détective belge. Le roman en lui-même ne sera pas un de mes préférés mais il est surprenant sur la fin.

Voici un petit Top 10 de mes Poirot préférés (sûr pour les 3 premiers, après c'est un peu plus aléatoire ou surtout selon ma - mauvaise - mémoire) :

1 - Le Crime de l'Orient-Express (incontournable)
2 - Mort sur le Nil
3 - Le Noël d'Hercule Poirot
4 - Rendez-vous avec la mort
5 - Le Crime du Golf
6 - Meurtre en Mésopotamie
7 - La mystérieuse affaire de Styles (le tout premier de la série)
8 - Les Indiscrétions d'Hercule Poirot
9 - Les Vacances d'Hercule Poirot
10 - Le Crime d'Halloween (ou La Fête du Potiron selon les éditions)

Voilà, je suis triste de quitter Poirot, mais je voulais en relire certains de toute façon. En général, je lis des Agatha Christie quand je fais des choses assez stressantes à côté (à la fac c'était mes dossiers à rendre, là c'était le fanzine à finir xD). Je lirai aussi prochainement le dernier qui est sorti et écrit par une écrivain contemporaine.

Jeux de glaces (Agatha Christie) **
Celui-ci met en scène Miss Marple. Je l'ai bien aimé et j'avais presque trouvé le meurtrier. xD En tout cas j'avais compris le "truc". Je crois qu'il m'en reste un ou deux à lire avec cette chère Tante Jane Marple. Ils ont une autre ambiance que les Poirot mais j'aime beaucoup ceux-là aussi.

Héloïse, ouille ! (Jean Teulé) *
J'ai toujours été fascinée par l'histoire d'Héloïse et Abélard et j'étais très curieuse de découvrir la version de Jean Teulé, un auteur que je n'ai jamais lu... Franchement, la première partie n'est qu'un ramassis de vulgarités (qui surfe certainement sur la vague Fifty Shades & Co.) et j'ai été vraiment mal à l'aise (pour ne pas dire dépitée) de lire de tel-le-s grossièretés propos sortir de la bouche du personnage d'Abélard (même si c'est de la fiction). La deuxième partie (quand les amants sont séparés) est cependant un peu plus "lisible" et rattrape la première. Enfin bon, si vous voulez découvrir les amours passionnelles d'Héloïse et Abélard, je ne vous conseillerai pas de commencer par celui-ci... (En fait, il faut même l'éviter, je dirai.) Voilà pourquoi j'évite les têtes de gondoles des grandes surfaces !!! è__é

René (François-René de Chateaubriand) *
Je n'ai lu que René mais c'était avant de savoir qu'il était la suite d'Atala (ils peuvent se lire indépendamment l'un de l'autre cependant). Enfin bon, je me disais juste qu'il fallait que je lise un petit classique en français (sinon je ne lis que des traductions, et c'est pas bien en fait !). Je me force encore à lire des romans classiques français parce qu'il faut bien ! Ça fait un peu penser à Werther parce que le héros passe son temps à s'apitoyer sur son sort et qu'il veut se suicider toutes les deux pages, mais ça a l'avantage d'être très court. Bon. La prochaine fois je choisirai un classique un peu plus drôle moins déprimant quand même ! xD

"Journey" (PS3) **
Voici une magnifique découverte que j'ai faite grâce à Aerinn !! ^o^ Le jeu est splendide. En plus d'être facile à jouer (à part un niveau où j'ai laissé la pro xD), le message passé est vraiment louable et les musiques sont superbes !! Graphiquement il y a des images qui sont à pleurer tellement c'est beau (le coucher de soleil surtout) ! Bon, j'avoue, j'ai joué avec le niveau ultime du personnage, mais ça a rendu le jeu plus "fluide". C'est un jeu sans textes, sans paroles, universel, tout le monde peut y jouer. En tout cas jouez-y si vous en avez l'occasion. ^^

"Ace Attorney Dual Destinies" (3DS) *
Après s'être fait attendre, il faut se rendre à l'évidence : cet opus est très décevant. C'est cool de retrouver Phoenix mais j'avais l'impression que c'était pas le Phoenix des trois premiers jeux... Où est passé son humour ?! (Bon, certes, il a mûri entretemps...) Seulement, Apollo est loin d'égaliser le héros d'origine. Apollo n'est ni drôle (il l'était un peu plus dans Apollo Justice), ni charismatique (à défaut d'être drôle). Les enquêtes ne sont franchement pas passionnantes et les personnages assez inintéressants et pas vraiment attachants. Je reste encore choquée par la réaction d'Apollo face aux soupçons qu'il porte sur sa coéquipière... Bref, un opus à oublier. En plus ils auraient pu sous-titrer les vidéos, même en anglais. (Ah oui, j'ai oublié de dire que le jeu n'est disponible qu'en anglais en Europe.) Et puis tout comme dans les deux Ace Attorney Investigations de Miles Hunter, la jouabilité frise le degré zéro (bon, elle est peut-être à 10 % ici)... Dommage !! (Je suis un peu dure avec celui-ci car j'en attendais beaucoup et ça me faisait tellement plaisir de retrouver Phoenix !!...)

Voilà, voilà !! A bientôt peut-être !!

mardi 1 septembre 2015

Où il sera beaucoup question de vomi...

Recto Verso 10 : bouclé !!!!!!

Oui, oui, bizarrement, en relisant ce RV dans sa totalité, je me suis rendue compte qu'on va beaucoup y parler de vomi, chacun à sa façon ! xD (Eh, comment ça, je fais fuir les gens ?!)

Voici la couverture du chapitre 6 (mais 7e partie, car je rappelle qu'il y avait une 1ère partie appelée "Prologue") d'Isalyne ! J'ai donc dessiné 130 pages en tout !! O_o Franchement je ne pensais pas que ça allait autant durer et on en est à un peu plus de la moitié de l'histoire ! ;)

C'est donc Oliver, le pote de Robin, qui orne la couverture. J'avais prévu quelqu'un d'autre à la base, mais comme Oliver apparaît avant dans l'histoire et qu'il est présent dans la partie, j'ai échangé avec l'autre nouveau perso... (qui sera sur la prochaine couv' du coup). Hé hé.

D'ailleurs, j'ai bien travaillé, parce que même si je n'ai pas eu le temps de dessiner mon 2e chapitre pour cette fois-ci (en fait c'était une folie de vouloir le faire pour ce numéro !), j'en ai fini le story-board ! ^0^

Voilà ! Le prochain Recto Verso fera donc 56 pages, couverture comprise ! 56 pages de BDs et de vomis délires !! Tout le monde a pu y participer, c'est un fanzine 100 % familial !! ;D

J'aurai d'autres choses à annoncer concernant ma BD mais je laisse d'abord passer Harajuku les 12 et 13 septembre ! ^^ J'espère vous y trouver nombreux !!!

Et en bonus, une petite preview du chapitre ! ^o^

Par contre, je suis vraiment désolée mais comme je n'ai pas eu le temps de faire une illustration couleur pour la 4e de couverture du fanzine, j'ai réutilisé une ancienne illustration datant de... 2010 d'Isalyne (!!)... Oui, j'ai honte...

lundi 31 août 2015

Visite tutus à Garnier

C'est bizarre à dire mais je ne visite pas de la même façon l'Opéra Garnier quand j'y vais en tant que touriste ou en tant que spectatrice. J'ai appris il y a seulement 3 jours qu'une petite expo de tutus se tenait dans les murs de l'Opéra Garnier cet été, alors là franchement, j'ai sauté sur l'occasion, bouclage de fanzine ou pas !! (Surtout que l'expo finissait... aujourd'hui !!)

C'est un peu dommage que les costumes nous fasse dos quand on est près d'eux... Ils sont tournés vers le Grand Escalier, là où on peut difficilement les admirer finalement... Voici deux des costumes du Pas de Trois dans Paquita.

Un peu plus de détails pour la demoiselle.

Le costume de la Fée Carabosse dans La Belle au bois dormant !

Celui de la Fée des Lilas, du même ballet ! Désolée pour la mauvaise qualité des photos... Vous trouvez pas que ça ressemble au costume de la Sorcière Blanche dans Fantagaro ?!

Les pimpants derniers nouveaux costumes de Palais de Cristal pour les solistes principaux. Signés Christian Lacroix.

Le demoiselle seule.

Voici les costumes de Gamzatti et Solor de La Bayadère. Les textures donnent vraiment un côté exotique. Je me demande jusqu'à quel point celui de Solor est extensible ! J'ai hâte de revoir le ballet cet hiver !!!

La bibliothèque, que je découvrais. Je ne connaissais pas du tout ce coin de l'Opéra ! Ça fait vraiment Harry Potter !!

Les costumes de Raymonda et Jean de Brienne du ballet Raymonda. Les étiquettes étaient échangées avec celle de Casse-Noisette... J'espère qu'une programmation de ce ballet est en vue pour les prochaines saisons !

Verso des mêmes !

Le magnifique tutu de Clara dans Casse-Noisette vu l'hiver dernier !

Celui du Prince. Pff, faut vraiment que j'apprenne à régler un appareil...

La photo des deux, côte à côte, de meilleure qualité (enfin à peine plus...).

Oh, j'en ai trouvé une potable, mais de dos !

La salle était ouverte. Je ne sais pas à quelle production appartiennent ces décors (c'est certainement un opéra) ! En tout cas c'était sympa de les voir travailler sur scène !

A bientôt !!!

samedi 22 août 2015

News d'août 2015

Petit post rapide pour dire que je bosse bien sur "Isalyne" dernièrement... Je sens que les nuits vont être courtes cette semaine...

Et j'ai mis à jour le blog de Recto Verso ! ^^

En terme de pourcentage, je dirais qu'on en est à euh, 5 % du fanzine ?... xD Allez, on y croit !! J'ai aussi planché sur le chapitre suivant mais je ne sais pas si j'aurai le courage de tout finir à temps. Je vais expérimenter une autre méthode de travail qui va me faire gagner un peu de temps, je pense. Croisons les doigts !

mardi 14 juillet 2015

Un bel dì vedremo...

Voici une illustration de l'opéra de Puccini Madama Butterfly qui est une œuvre merveilleuse. Il s'agit donc du lieutenant Benjamin Franklin Pinkerton et de Cio-Cio-San dite "Madame Butterfly". Je n'ai pas vu beaucoup d'opéras, mais pour le moment il est le number one ! ;) Je trouve qu'il est très abordable et s'écoute aussi bien qu'une comédie musicale (mais non, ce n'est pas une insulte !!).

Voici ce que j'écrivais l'année dernière sur l'opéra après l'avoir vu (en plus du résumé).

Je crois bien que c'est vraiment la première fois que je dessine une tenue de geisha !! J'aime aussi beaucoup dessiner les uniformes de soldats. J'ai hésité pour la composition du dessin, je voulais faire les ailes de papillons derrière Madame Butterfly mais le format aurait changé et j'avais la flemme... xD

Voilà, ça faisait un long moment que je voulais faire un dessin de cette œuvre mais j'arrivais jamais à m'y mettre (j'ai tenté une illustration aquarelle mais impossible de finir l'esquisse...). L'encrage a été effectué sur Manga Studio. :)

A presto !

samedi 11 juillet 2015

"On va tous mûriiiiiiir !!"

Les vacances ont commencé mais je ne suis pas sensée chômer ! Avec cette chaleur, c'est plutôt difficile de s'y mettre... Un seul jour de la Japan Expo m'aura suffi pour me mettre K. O. (le jeudi). Du coup je n'ai pas vu grand-chose !!

Sinon je lis assez peu dernièrement (pas envie, pas de roman en cours super passionnant) mais je relis quelques mangas (j'ai recommencé les Fruits Basket, j'espère pouvoir un jour faire un long post de ce manga que j'adore !) et surtout je joue au dernier opus sorti de Ace Attorney (Dual Destinies) !! J'en reparlerai quand je l'aurai fini ! J'en suis à la dernière enquête mais j'ai l'impression que l'histoire n'a toujours pas décollée... Ça me rappelle que je n'ai pas reparlé du 2e opus des Ace Attorney Investigations !! Je vais le rajouter à mon post ! Par ailleurs, je viens de voir qu'au Japon, ils viennent de sortir un jeu de la licence avec... les ancêtres de Phoenix Wright !! xD A mon avis celui-ci aura aussi une sortie limitée et dématérialisée en Europe !!

Bref, voici donc mes dernières reviews (beaucoup de belles découvertes dans le lot, d'ailleurs) !

Le Labyrinthe du Silence ***
Le film raconte l'enquête d'un procureur allemand de l'après Auschwitz et de ses procès. Que sont devenus les tortionnaires des dizaines de milliers de juifs morts dans les camps ? Que sont-ils devenus aujourd'hui ? Ont-ils réussi à se réintégrer à la société ? Tout le monde y pense, personne n'en parle. Le film aborde un sujet humainement passionnant (personnellement c'est le genre de question que je me suis toujours posée, la Seconde Guerre Mondiale n'étant pas si loin de nous que ça...). J'ai même été surprise d'apprendre que le médecin du camp évoqué dans le film est un personnage qui a réellement existé (celui qui s'occupe des jumeaux, qui exerce sur eux tout plein d'expériences plus sordides les unes que les autres) !... (Il y a d'autres personnages historiques incarnés d'ailleurs.) Comment de tels individus ont-ils pu vivre ? Et même survivre ?! Bref, je peux dire que j'ai beaucoup aimé, l'enquête est passionnante, le film plutôt bien rythmé et les acteurs allemands sehr gut (le héros est cependant un personnage physiquement un peu stéréotypé : le procureur allemand, grand et blond aux faux airs de Simon Baker - The Mentalist !).

Broadway Therapy *
Voici un film dont je ne vais pas me rappeler grand-chose même s'il était sympa à voir. Il y a quelques scènes assez drôles mais ça manquait un peu de punch dans l'ensemble. (J'ai la flemme de faire un résumé, j'avoue.)

Les Minions **
Je n'ai pas vu les films précédents mais j'ai trouvé celui-ci plutôt sympa et drôle (l'introduction est très réussie, bien qu'un peu longue) ! En plus les Minions opèrent à Londres ici, donc ça m'a fait plaisir de revoir tous ces beaux décors anglais, même en 3D !! J'adore le Minion avec son doudou !! xD

Les Enfants du Paradis ** (Ballet à l'Opéra Garnier)
Je n'avais jamais vu le film avec Arletty avant, et je n'ai pu en regarder que la première partie pour me préparer au ballet mais dans l'ensemble, ça avait l'air très fidèle et assez simple à suivre. En tout cas le ballet a été une agréable surprise, dans le sens où je pensais que j'allais m'y ennuyer ferme... L'interprète de Garance était splendide dans ce rôle où le jeu est aussi important que la danse (voire plus). La musique ne m'a pas dérangée, j'en déduis qu'elle n'avait rien d'affreux pour une partition contemporaine originale, mais je n'ai rien retenu des airs cependant. Pendant l'entracte, l'escalier du Palais Garnier est utilisé pour un moment de danse. C'était vraiment sympa d'utiliser le décor "naturel" du théâtre pour servir le ballet. L'intrigue est assez simple finalement : dans le monde du théâtre, Garance va rencontrer le mime Baptiste qui l'a sauvée d'une injustice judiciaire. Le jeune homme va follement tomber amoureux d'elle mais leur amour est impossible car Baptiste est fiancé à Nathalie et Garance doit rendre des comptes à son "mécène"...

La Fille mal gardée *** (Ballet à l'Opéra Garnier)
Cette Fille mal gardée est décidément très belle à regarder ! Je l'avais déjà vu il y a trois ans mais c'est toujours un plaisir de revoir un ballet qu'on apprécie, surtout quand les interprètes sont au top !! Ça se savoure comme un chocolat, et on sent vraiment la joie des danseurs de jouer ce ballet lumineux, frais et drôle ! J'adore les personnages de la Mère Simone (ah, cette danse des sabots !!) et d'Alain (qui apparaît comme le "pestiféré de la classe", ou celui qu'on embête tout le temps, je m'en rends bien compte maintenant ! Cela rend le personnage d'autant plus touchant.) ! Il y avait beaucoup de jeunes dans le public et ils ont tous eu l'air de bien apprécier, ça faisait vraiment plaisir ! Voici ce que j'écrivais il y a trois ans :
"Pour ce ballet je n'ai pas eu le temps de me "mettre dans le bain" (c'est-à-dire qu'en général je regarde une version pour comprendre l'histoire avant d'aller voir la représentation). Mais La Fille mal gardée n'est pas difficile à comprendre et on suit très bien l'intrigue si on connaît les grandes lignes. La Veuve Simone (jouée par un homme, évidemment !), propriétaire d'une ferme, veut marier sa fille Lise à Alain, fils d'un vigneron. Mais Lise aime Colas, un pauvre berger. Après bien des péripéties (une moisson, un pique-nique, une tempête et une scène de filage, rien que ça !), les deux jeunes gens finiront tout de même par faire plier la Veuve Simone.
C'est frais, drôle, mignon et touchant ! On est loin d'une Bayadère ou d'un Lac et beaucoup plus proche d'un Beaumarchais d'autant qu'il y a beaucoup de scènes de pantomime. En tout cas j'ai vraiment beaucoup aimé. Avant les petits cygnes il y avait déjà eu... les poulets ! Et je dois dire que la basse-cour a eu beaucoup de succès !"
Mon avis n'a donc pas changé ! ;) (J'aime aussi beaucoup quand les danseurs commencent à chantonner à la fin du ballet !!) Bref, un ballet anti-déprime ! :D

Chtar Wars *** (Saga mp3 inachevée, parodiant les épisodes I, II et III de Star Wars)
Je crois avoir maintenant écouté toutes les œuvres mp3 de Durendal qui avait déjà signé les Banal Fantasy. Chtar Wars est vraiment très drôle et très sympa à écouter. La Reine Amidala est changée en véritable furie de la mode, odieuse et égoïste, prête à se battre bec et ongles pour sauvegarder sa garde-robe haute couture... Obiwan Kanabis n'est plus si brave que ça, Anakune est obsédé par le souvenir de la jeune et belle Padmé (le fou rire que j'ai eu pendant la scène de la prairie !!! xD), maître Yoga n'est qu'un alcoolo entouré de sa team aussi soûle que lui... Bref, beaucoup de délires ! Seul regret : la saga est inachevée (à mon avis il ne restait que 4-5 chapitres pour conclure cette trilogie, mais l'auteur s'est fait piquer son ordi et donc ses idées dedans, dommage !).

Kingdom Farts ** (Première version et Final Mix) (Saga mp3 parodiant le jeu Kingdom Hearts)
Encore une autre bonne découverte grâce à Aerinn ! Je ne connais pas le jeu d'origine (j'ai juste commencé à suivre un walkthrough récemment) mais la saga est vraiment très sympa et facile à suivre. Elle a l'avantage de ne pas être trop longue et d'avoir des épisodes courts et équilibrés. Après avoir réécouté Finesse Fantastique (parodie de FF4) que j'ai pratiquement redécouverte et adoré, j'ai eu envie de suivre cette saga-ci, totalement inédite pour moi !

Female Fantasy ** (Saga mp3 parodiant Final Fantasy X-2)
Je m'y suis reprise à plusieurs fois pour écouter cette saga mais finalement j'ai laissé tourner et j'ai bien ri à certains moments ! Je n'ai pas joué au jeu d'origine mais je connais le FFX. La voix de Yuna/Yura m'a paru un peu enfantine mais bon... Et une fois de plus, le personnage de Tidus, (décidément très mal aimé dans la sphère du jeu vidéo) est encore tourné en dérision ! Il est carrément rebaptisé Typhus ici ! xD

Banal Fantasy Origins ***
Voici une autre parodie mp3 du premier opus de Final Fantasy par Durendal que j'ai dû réécouter 30 fois depuis. Je l'aime beaucoup, elle est courte avec des répliques percutantes, comme toujours. Suivez donc les aventures des quatre guerriers de la lumière : Hero, Voleur, Mago (prononcer Majo) et Blako ! Avec en prime, une super marchande toujours là pour négocier ses prix (en plus de la musique délirante de sa boutique) ! Attention cependant à l'humour parfois encore un peu graveleux de la saga (beaucoup moins que dans Banal Fantasy cependant) !

Secret of Maniac ** (Saga mp3 parodiant le jeu Secret of Mana)
Aux premières minutes je l'avais trouvé assez banale mais plus l'aventure avançait, plus la saga et les personnages étaient intéressants. Pour le moment je ne l'ai écouté qu'une ou deux fois donc je ne la connais pas encore très bien ! (lol) Mais c'était sympa dans l'ensemble.

Anormal Fantasy *** (Saga mp3 parodiant le 1er Final Fantasy)
J'étais tombée totalement par hasard sur cette saga mp3 qui parodie aussi le premier opus de Final Fantasy. J'ai été très étonnée par sa qualité de jeu et de voix, et son humour assez différent de celui de Durendal pour sa propre parodie mp3 du même jeu. Les personnages sont bien définis et intéressants, les relations entre les quatre héros sont plus travaillées et plus touchantes. Encore de la bonne écoute !

En général, les sagas mp3 que je préfère sont celles avec des épisodes courts mais efficaces, et du coup très drôles, sinon je trouve que ça ne marche pas tant que ça. Quatre de ces dernières présentées possèdent ces critères, du coup je les apprécie beaucoup. J'ai écouté les "nouvelles" sagas mp3 quand je faisais de la colorisation... Ça me maintient bien éveillée pour faire quelque chose que je déteste !! xD

Ace Attorney Investigations 2 ** (Thanks à la team anglaise qui a traduit le jeu !!)
Ça fait un peu longtemps que j'y ai joué pour que j'en parle en détails mais cet opus est la suite directe du précédent et nous explique pourquoi Miles Edgeworth (Benjamin Hunter en français) est devenu procureur plutôt qu'avocat de la défense. Pendant tout le jeu il hésite, mais il trouve sa voie à la fin. Cela nous amène à une affaire vieille de 18 ans où le petit Miles accompagnait son père, avocat de la défense à l'époque. Dans un des épisodes, il doit aussi aider son assistante Kay, qui a perdu la mémoire. J'aime beaucoup le gameplay de ce jeu, qui est différent de ceux avec Phoenix. J'adore l'accessoire Little Thief de Kay (il permet l'illusion optique de la situation scénique avant ou pendant le crime) ! Ce 2e volet est peut-être un peu plus intéressant que le premier car Miles se questionne sur sa vocation tout au long des affaires.

Voilà, à tantôt !!