mardi 24 juin 2014

News des derniers mois

J'écoute : Banal Fantasy 2
Je lis : Quelle époque ! (Anthony Trollope)

Voici un post que j'ai préparé il y a un moment et que je ne termine que maintenant... Du coup il s'est allongé car j'ai accumulé les choses.
J'ai aimé : *Un peu, **beaucoup, ***passionnément, ****à la folie, °pas du tout.

Le Secret de Moonacre d'Elizabeth Goudge (Little White Horse en VO) (1946) (* pour le film et ** pour le livre)

Les 100 premières pages sont plutôt soporifiques mais je me suis accrochée ! Le monde que décrit l'auteur nous entraîne dans un univers merveilleux et on s'y laisse facilement transporter. C'est une jolie petite découverte que je voulais lire depuis un moment déjà. Pour le pitch : au XIXe siècle, en Angleterre, Maria Merryweather part vivre, à la mort de ses parents, chez un cousin éloigné, accompagnée de sa gouvernante. Elle fait alors la découverte des terres de ses ancêtres et des secrets qui les entourent.

Ensuite, j'ai enchaîné avec le film sorti en 2008 et... aïe, aïe, aïe ! En plus de changements flagrants, inutiles et mal exploités dans le scénario, les effets spéciaux sont vraiment limites. C'est dommage qu'ils aient seulement "librement adapté" le roman d'Elizabeth Goudge à la façon des "films pour la jeunesse façon années 2000". Car les décors étaient plutôt réussis et les robes de Maria Merryweather intrigantes ! Bref, une adaptation qui ne restera pas dans les annales...

Dinky rouge sang, L'assassin est au collège de Marie-Aude Murail**

Nils Hazard est un professeur d'étruscologie à la Sorbonne. Il enquête sur d'étranges affaires qui touchent plus ou moins son entourage. Dans le premier volume, il rencontre à la fac celle qui deviendra sa future fiancée et secrétaire. Dans le deuxième volet, on lui demande de prendre en charge des collégiens dans un trou paumé où un psychopathe sévit...

J'ai vraiment bien aimé ce début de série (ils peuvent se lire indépendamment les uns des autres cependant). L'auteur va à l'essentiel et les intrigues sont vraiment sympas. Et puis les dialogues fusent en répliques drôles. Pour le moment j'ai bien aimé tout ce que j'ai lu de Marie-Aude Murail, je vais certainement en lire d'autres de cette auteur.

Cecilia ou Mémoires d'une héritière de Fanny Burney (1782)****

Cecilia est une jeune orpheline bientôt majeure (21 ans) qui héritera de la fortune de sa famille seulement si son mari prend son nom après le mariage. Cela s'avère être une clause difficile à respecter dans un monde pétri d'orgueil et d'honneur... Cecilia devient d'ailleurs l'objet de convoitise de beaucoup de prétendants plus au moins charmants. Mais le seul qu'elle estime digne de son cœur ne semble pas être prêt à changer de nom, car il est le dernier et l'unique rejeton de sa famille, qui héritera de tous les côtés ; et le choix de la future épouse devra aussi se faire avec le consentement de ses parents...

Aaaah... je n'aurai pas fini ce post sans un bon gros classique anglais !!! Que dire, à part que j'ai adoré ? L'édition proposée pour la kindle n'est pas parfaite car pas intégrale, mais il y a déjà tellement de personnages que je pense que ça suffit largement (et c'est surtout un miracle de trouver ce classique traduit en français). C'est un gros pavé mais ça se lit tellement vite qu'on voudrait que ça ne se finisse jamais...

L'héroïne peut paraître parfois un peu trop passive, mais elle n'en pense cependant jamais moins de son entourage. Le héros lui aussi est loin d'être parfait, il a même beaucoup de défaut je dirais. Il n'est pas encore l'image du parfait gentleman anglais du début du XIXe siècle... Cependant j'ai apprécié de voir le couple surmonter des épreuves "post-matrimoniales", ce qu'on n'a pas l'habitude de voir dans ce genre de roman. Et la fin a beaucoup inspiré celle du Sense and Sensibility de Jane Austen ! On voit donc à quel point Jane Austen n'aurait jamais pu écrire ses œuvres (de jeunesse surtout) sans avoir lu Fanny Burney.

En fait c'est une sorte de mélange de Northanger Abbey et de la Vie de Marianne ! Pas forcément dans l'intrigue, mais dans la façon dont c'est raconté. Bref, un roman à lire pour tou(te)s fans de Jane Austen !!! Mais surtout pour découvrir aussi cette auteur qu'est Fanny Burney, dont on sent un pré-féminisme marquée pour cette fin du XVIIIe siècle !

"Professeur Layton VS Ace Attorney" (3DS)**

J'y ai joué tellement vite que je ne sais même plus quoi dire dessus ! xD Mais quelle bonne idée d'avoir créé cette association de héros !!! J'adore la série des "Layton" malgré quelques irrégularités dans la série et tout le monde sait ici à quel point je suis une fan des "Ace Attorney"... Par contre, le gameplay n'utilise pratiquement que celui de Layton, à part pour les procès bien sûr. Et vu la difficulté des procès au bout d'un moment, je ne suis pas sûre que ceux qui ne connaissent pas Phoenix aient envie d'aller y jouer après... Dommage ! Mais sinon le jeu est plutôt sympa (un peu court), même si la fin est assez décevante (je sais pas pourquoi, il reste toujours des questions sans réponse ! C'est pas que je sois titilleuse mais bon !). Et on peut carrément me mettre dans le groupe des fan-girls de Garnet (le chevalier rouquin) ! ¤__¤ (Et aussi dans le groupe des anti-Aria tant qu'à faire ! Mais brûlez-la donc, cette c*nne !)

"I Capuleti e i Montecchi" (opéra de Bellini à l'Opéra Bastille)**

Inspirée de la pièce de Shakespeare, cette vision de Roméo et Juliette m'a beaucoup plu grâce à son côté grandiose et classique. Le décor était impressionnant et je vous le montrerai même un peu "côté coulisse" après ma visite à l'Opéra Bastille ! Roméo est joué par une femme car c'était certainement un castrat qui l'interprétait au siècle dernier. J'ai appris que Bellini avait composé cet opéra alors qu'il avait à peine 29 ans et qu'il est mort à 33 ans ! O_o Autrement les changements de l'intrigue qui se resserre sur le couple principal ne m'ont pas dérangé, tant que ça se suit bien. Aussi j'ai adoré les scènes de chœurs et de canons, je trouve qu'elles étaient vraiment fortes en émotion et je crois d'ailleurs que c'est ce que je préfère dans les opéras. Bref, un bon drame servi par une belle musique !

"Le Palais de cristal" (Bizet/Balanchine) (Opéra Bastille)**

J'aime bien les ballets qui font un peu gala et qui n'ont pas d'histoire parfois. Dommage que les (beaux) costumes signés Christian Lacroix fassent un peu trop "Noël" alors qu'on est en plein été. De la danse classique à l'état pur, voilà ce que j'aime !

"Daphnis et Chloé" (Ravel/Millepied)**

Bref ballet narratif pas très difficile à comprendre si on connaît les grandes lignes de l'histoire de Longus, je regrette tout de même le look un peu "Mondrian" de la pièce. Enfin, la chorégraphie a un côté très américain, très comédie musicale de Broadway, donc peut-être que ça n'aurait pas cloché avec un décor et des costumes "classiques". En tout cas j'ai aimé et retenu les jolis airs de Bizet. Pour le pitch, comme j'ai la flemme, je vous renverrai à Wikipédia ! ;D
"The King and I" (Théâtre du Châtelet)**

Jolie surprise que cette comédie musicale originale jouée au Théâtre du Châtelet et inconnue en France (pour le musical je parle), j'ai bien aimé dans l'ensemble. Et oui, c'est bien Lambert Wilson qui joue le Roi de Siam ! Avant ça, je ne savais pas qu'il avait le goût de la scène et il s'en sort plutôt bien ! :) Il y avait beaucoup d'humour mais j'ai senti des longueurs. L'interprète de Tuptim était magnifique et le destin du personnage tellement tragique ! Je remarque que j'ai eu moins de mal à lire les surtitres, là où j'étais perchée, que pour "My Fair Lady" où je m'étais explosée les yeux. J'en déduis que les régisseurs ont dû se prendre à la face certaines plaintes de spectateurs du poulailler entretemps... (Parce que c'est sûr que ce n'est pas ma vue qui s'est améliorée !) Ce ne sera pas mon musical préféré, mais je l'ai beaucoup aimé et préféré à "My Fair Lady". ;)

"Dances at a Gathering" (Chopin/Robbins) (Opéra Garnier)**

Encore un autre ballet sans argument que je découvre et que j'ai beaucoup aimé. La musique de Chopin passe mieux dans ce genre de ballet que pour les ballets narratifs (à mon humble avis en tout cas). J'apprends que le chorégraphe considérait cette pièce un peu comme sa version du ballet "Les Sylphides" qui se joue d'ailleurs aussi sur des musiques de Chopin. Et "Les Sylphides" est un ballet que j'aime vraiment beaucoup alors... Tout se recoupe ! xD Encore de la belle danse, de beaux couples et de beaux ensembles en perspective. :)

La représentation que je suis allée voir était précédée du défilé du Ballet de l'Opéra. J'adore aller voir le défilé ! J'y avais déjà assisté en 2012 mais c'est toujours beaucoup d'émotions que de voir l'Ecole et ses petits rats suivis par la troupe entière sur la "Marche Troyenne" de Berlioz ! Le défilé commence avec la benjamine de l'école et finit avec le doyen des danseurs Etoile. Voici une vidéo d'aperçu pas trop mal filmée si ça vous intéresse ! :D Bon ça dure une bonne douzaine de minutes, on reconnaît bien l'arrivée des Etoiles (seules) et les garçons arrivent à la moitié. ;)

"Psyché" (Franck/Ratmansky)°

Ce ballet faisait suite à "Dances at a gathering" dans la soirée. Peut-être que l'enthousiasme du défilé suivi de la découverte de "Dances..." m'a gâché la vision de cette dernière pièce mais je n'ai pas du tout accroché. Les décors étaient assez affreux et les costumes vraiment kitsch... La petite heure de ballet m'a paru interminable. Et puis franchement mettre des capes de tulles couleur pastel à des mecs, c'est pas ce qu'il y a de plus viril et beau !... Même sa musique accompagnée de chœur ne me l'a pas sauvé. Bref, je veux oublier ce ballet.

Voilà, voilà !! A bientôt, j'espère !! Qui passe à la Japan Expo cette année ? :D Parce que "Recto Verso" n'y sera pas ! Et je ne sais pas encore si je vais y faire un tour !

dimanche 8 juin 2014

Les sagas mp3

Grâce à Aerinn, j'ai découvert les sagas mp3 ! En fait c'est surtout qu'après avoir fait le tour de mes listes audio en passant par différents genres (animés, jeux, films, séries, comédies musicales, ballets, opéras - pas beaucoup mais quand même - et variétés - que je n'écoute plus trop), je voulais un peu changer, et surtout rigoler un peu, surtout quand j'ai des choses pas très passionnantes à faire sur mon ordi.

Pour l'instant j'ai écouté des sagas parodiant des jeux ("Final Fantasy" IV, V, VI, VII, VIII, IX et X et "Professeur Layton") ou animé ("Evangelion"). Pour le moment je préfère écouter des sagas dont j'ai déjà joué au jeu (ou vu l'anime). Mais quand je les aurai toutes réécoutées jusqu'à épuisement, je me mettrai certainement à des créations originales ! Je ne parlerai que des sagas finies, sinon ça fera trop...


Ce qui est marrant avec les sagas mp3, c'est que je me retiens de rire fort car la bande-son continue, et il faut tout de même écouter la suite ! xD Du coup je me suis bien refait les abdos ! Mes préférés pour le moment sont les Banal Fantasy (inspiré de "Final Fantasy VII" pour le premier et du VIII pour le deuxième). J'adore le "détournement" de certains personnages (Barrett/Barrette est ouvertement homo, et Tifa/Tifolle devient une vraie nympho...) et les rivalités amoureuses des héros (dans les deux séries, les héros, Cloud/Crade et Squall/Siquall, sont de perpétuels objets de convoitise pour les demoiselles... mais aussi pour les hommes). xD Je trouve que le cynisme des deux héros est vraiment bien utilisé, mais j'aime bien les héroïnes aussi, même si elles sont toutes plus cruches les unes que les autres (j'adore Quistis/Quisnif et Edea) ! Bref, vraiment du bon délire à écouter (en tout cas les "Banal" sont les seules qui me donnent des fous rires) !

Par contre, j'aime beaucoup ces parodies en partie aussi parce que ces deux jeux me sont particulièrement chers, avec une affinité sentimentale donc, dans le sens où ce sont les premiers grands RPG auxquels j'ai joués, adolescente. Du coup je découvre très tardivement ces parodies mp3 (ça date de dix ans !!!), mais j'en comprends la plupart des références d'époque (la Star'ac, Seifer/Syphon qui écoute le CD de Jérémy Châtelain...). xD

Voilà ! Si vous avez joué aux jeux et que vous ne craignez pas l'humour parfois un peu trop graveleux (pour le VII surtout), n'hésitez pas à les écouter ! Personnellement je trouve que ça me replonge bien dans les jeux sans avoir à y rejouer (ça suit bien le scénario) et avec beaucoup plus d'humour, bien sûr. Je regrette juste la fin un peu rapide et assez décevante pour le VII.


Ensuite j'ai aussi écouté "Professeur Layton et le village bizarre" où notre archéologue et son apprenti Luke officient à Saint Misère. La série est sympa et mignonne même si la voix de Luke me perçait littéralement les oreilles...


Pour "Finesse Fantastique" qui parodie Final Fantasy IV, j'étais assez distraite donc j'ai moins accroché car je n'arrivais plus à visualiser les nombreux personnages du jeu (ça fait un bon moment que j'y ai joué et je n'ai pas beaucoup de souvenirs des aventures). Par contre, je dirais que le tout fait un peu plus pro et plus "propre" que les "Banal Fantasy" dans l'ensemble (aux niveaux des voix, surtout, qui offrent plus de variété).

J'en parle en dernier alors que c'est la première que j'ai écoutée, mais la parodie de l'animé "Evangelion" m'avait parue presque trop fidèle même si plutôt sympa (Shinji est 1000 fois plus suicidaire, Misato est 1000 fois plus alcolo et perverse, Asuka est 1000 fois plus délurée...). Mais c'était plutôt pas mal dans l'ensemble.

Je conclue, car je crois que je pourrais en parler des heures et des heures, mais je vous invite à toutes les écouter ! Ça s'écoute vraiment comme une playlist normale ! ;)