lundi 4 février 2013

Distant Worlds

Nous avons donc eu le plaisir et la joie d'assister, Vicos et moi, au concert "Distant Worlds Music from Final Fantasy". J'ai pris les billets une semaine avant la date mais je me tâtais encore, et comme il restait des places, je me suis lancée... et je pense que je m'en serai mordu les doigts si je n'y étais pas allée !!! Les musiques ont été jouées par l'orchestre et les chœurs Lamoureux sous la baguette d'Arnie Roth, chef d'orchestre qui accompagne toujours les concerts "Distant Worlds".

Arrivées 1h30 avant le début du concert devant la salle, il y avait déjà un monde atroce !! Et on a failli mourir d'étouffement quand les portes se sont ouvertes tellement ça poussait derrière ! Mais on a quand même pu se placer pas trop loin dans la salle.

On a eu un beau programme, peut-être un peu trop de FFVIII mais j'aime bien les musiques de celui-ci donc je ne m'en suis pas plaint. Il y a eu peu de FFIX (on n'a pas eu "Melodies of Life" qui a été joué samedi, la veille apparemment). Mais on a quand même eu "Eyes On Me" et "Suteki Da Ne". J'aurai adoré avoir l'opéra de FFVI mais bon, on peut pas tout avoir... Nobuo Uematsu a entamé "Dark World" de FFVI au clavier avec Arnie Roth au violon. C'était vraiment sympa car il n'est pas tout le temps disponible en tournée ! Le concert a fini en beauté avec un "One-Winged Angel" du tonnerre !! J'en aurai pleuré tellement j'étais contente !! xD "To Zanarkand" m'a aussi beaucoup émue car c'est une musique que j'adore (même si elle n'est pas de Uematsu).

On avait des images des jeux qui défilaient sur grand écran mais je restais concentrée sur l'orchestre. En fait je ne regardais pas quand je connaissais déjà (en plus sur grand écran ça a plutôt mal vieilli), mais j'avoue que j'étais curieuse de découvrir les images de FF auxquels je n'ai pas joués (à partir du XI). Mais bon, les FF sont moins connus à partir du XI, du coup ils en ont pas joué beaucoup (et puis Nobuo Uematsu n'a plus composé pour certains d'entre eux). Bref, c'était trop bien et c'est passé trop vite ! Vivement qu'ils reviennent !!! x)

Petit bonus photo !

Nobuo Uematsu au centre et avec Arnie Roth en bas, le chef d'orchestre.

samedi 2 février 2013

Ciné janvier

J'écoute : "Smooth Criminal" - Michael Jackson
Je lis : La Messagère de l'au-delà - Mary Hooper

Voici ce que j'ai pu voir en janvier dernier dans les salles. (Je voulais aller voir "Les Mondes de Ralph" mais il n'était plus à l'affiche quand je me suis réveillée.)

"Populaire" : J'ai moyennement apprécié ce film même si ça commençait plutôt bien. La deuxième partie est moins intéressante (un peu trop mièvre) mais le film reste sympathique et mignon dans l'ensemble. J'ai bien aimé l'esthétisme des costumes et de l'époque. Par contre je trouve qu'il ne se compare pas du tout à "The Artist" alors qu'on a beaucoup confronté les deux à sa sortie. Mais tout ça, ça m'a rappelé qu'on avait eu, nous aussi, une machine à écrire dans ce genre-là ! xD

"Jack Reacher" : (Et voici ce que je me retrouve à aller voir quand je dois absolument finir ma carte UGC.) Après le film français, j'ai opté pour un pur film américain avec un acteur que j'adore (c'est ironique bien sûr), j'ai nommé Tom Cruise. Je vous jure que TOUS (ou presque) les clichés du film américain d'action y passent : le solitaire et ancien soldat devenu enquêteur, l'avocate blonde au décolleté plongeant, le vilain méchant pas beau vieux et russe (toujours), le policier corrompu, le combat à 5 contre 1 (gagné par le héros en moins de deux, of course), les courses poursuites en bagnoles dans la ville, bref, j'en passe et des meilleurs. Franchement, avec Tom Cruise, on a jamais peur pour lui car son personnage sait tout faire, il a jamais de point faible (à part la belle avocate bien sûr) et a une intelligence hors du commun, etc. En tout cas j'ai plutôt bien rigolé et puis c'est très divertissant finalement.

"La Bayadère", ballet en retransmission live : Très impatiente de voir cette "Bayadère", je n'ai pas du tout été déçue car c'était vraiment réussi de bout en bout (en même temps je ne suis pas objective car c'est un de mes ballets préférés, voire mon préféré). Cette version propose une autre interprétation du rôle de Gamzatti (la méchante) qui justement n'est plus si méchante que ça, en quelque sorte, car elle n'est pas impliquée dans le meurtre de Nikiya. J'ai bien aimé que Nikiya soit une fille plus forte plutôt que naïve. J'aime moins la scène de crêpage de chignon des deux filles dans cette version car elle est un peu trop dansée et moins forte en émotion que celle de l'Opéra de Paris (je préfère avec une claque !). Je mets en lien l'équivalent de ce que j'avais montré l'année dernière : l'entrée de Nikiya et la confrontation des deux filles pour Solor (qu'on oublie pas bien sûr, avec son impressionnante variation !). J'ai bien aimé aussi que la fin soit plus terre à terre (Solor se réveille après sa visite dans le Royaume des Ombres), même si on est privé de la partie dans le temple encore une fois. Bref, c'était vraiment bien et la captation live est toujours de très bonne qualité !! (Et on a pas eu de coupures à cause du foot cette fois-ci ! Yeepee !)