dimanche 29 avril 2012

Ma Bayadère !

Je lis : Nouveaux contes de fées - La Comtesse de Ségur
J'écoute : Dorothée "Ma Valise" (Et mes chaussettes rouges et jaunes à p'tits pois...)

Aaah j'aime pas la nouvelle interface de blogger !!

Ohlàlà j'en aurai mis du temps à finir ce dessin !!!! Je l'ai commencé il y a au moins un mois et j'ai fini le fond cette aprèm'. J'arrivais pas à trouver les bonnes teintes, ça se voit que ça fait longtemps que j'ai pas fait de couleur !!! (Cliquer pour agrandir, enfin je crois...)

Il s'agit donc de Nikiya, l'héroïne du ballet "La Bayadère" que je suis allée voir à l'Opéra Bastille le mois dernier. :)

Bref résumé du ballet : En Inde, Solor, le plus fort et le plus courageux des guerriers aime Nikiya, gardienne du temple et du feu sacré (on appelle ces filles des bayadères, ce sont des sortes de prêtresses). Mais le grand brahmane (sorte de grand prêtre) aime Nikiya et lui avoue son amour. Celle-ci le rejette et il décide de révéler les amours secrètes de Solor et Nikiya au grand rajah qui n'est autre que le père de Gamzatti, future fiancée de Solor. (Ça va, on suit ? xD) Trahisons, complots, jalousies et meurtres vont s'enchaîner dans cette fresque romanesque... Nikiya sera assassinée sur les ordres du grand rajah et de Gamzatti. Elle se fait mordre par un serpent caché dans une corbeille de fleurs lors d'une danse désespérée en découvrant la trahison de son amant. Affligé par la mort de Nikiya, Solor retrouvera sa bayadère au Royaume des Ombres... Le ballet s'arrête ici mais certains se finissent sur la mort de tous les protagonistes, piégés par le tremblement de terre dans le temple qui devait unir Solor et Gamzatti, et ceci grâce à la volonté des dieux qui vengent leur bayadère.

Pas très joyeux tout ça, non ? xD Mais le ballet est magnifique, il utilise énormément de pantomimes aux deux premiers actes, ce que j'ai beaucoup aimé. Le troisième est celui du Royaume des Ombres, beaucoup plus académique (l'acte blanc comme on l'appelle) qui enchaîne variations et pas de deux.

Autant le dire tout de suite, j'étais pas forcément enthousiaste à l'idée d'aller voir ce ballet, j'y suis un peu allée par dépit en me disant qu'il fallait quand même un jour que j'aille voir le Ballet de l'Opéra de Paris au moins une fois dans ma vie et ça a vraiment été une agréable et belle surprise ! En tout cas les costumes et les décors d'inspiration indienne étaient vraiment très beaux. A la scène de "crêpage de chignon" entre Nikiya et Gamzatti, j'ai toujours des frissons tellement la scène est forte et la musique fabuleuse !!! "La Bayadère", c'est un peu la version exotique de "Giselle", on dirait qu'il faut toujours que le héros trahisse sa bien-aimée un moment où un autre...

En tout cas j'adore la danse des bayadères et la variation de Nikiya dans le premier acte. Cette version de l'Opéra de Paris sollicite aussi beaucoup le corps de ballet masculin, je dois dire que ça change de voir des hommes danser en groupe, on a toujours cette image de groupe de ballerines en tutu blanc.

Bref, si vous avez l'occasion de voir ce ballet, allez-y, vous ne le regretterez pas !!!

Et comme je ne peux pas m'en empêcher, je ne résiste pas à l'idée de vous montrer l'entrée et la danse de Nikiya...


... et la scène crêpage de chignon entre les deux filles !! :D


J'aurai aussi voulu dessiner Solor et Gamzatti mais on verra plus tard si j'en ai le courage... A tantôt pour de nouvelles aventures ! ^o^