jeudi 20 décembre 2012

Pause DS

Petite pause dans le compte-rendu londonien !

Je voulais en fait parler d'un jeu dont je viens de terminer la dernière enquête et qui n'aura d'ailleurs certainement jamais de suite traduite (enfin, en même temps c'est sorti qu'aux Etats-Unis...) mais que j'ai beaucoup aimé. Il s'agit de Jake Hunter Detective Chronicles (puis Jake Hunter Detective Story Memories of the past pour la ressortie avec plein de bonus et des nouvelles enquêtes). C'est un peu compliqué à présenter car je n'ai moi-même pas tout compris ; apparemment c'est un jeu qui existe depuis plus de 20 ans au Japon et qui a traversé presque toutes les générations de consoles de jeu. Voici la pochette américaine NDS et une image de la dernière affaire :

J'en parle car ce Jake Hunter est indéniablement l'ancêtre de Phoenix Wright ! :D On retrouve la même ambiance, le même système de jeu (j'ai un peu l'impression que c'est pour ça que ce genre de jeu a du mal à trouver son public en dehors du territoire nippon... Les Occidentaux n'aiment pas les jeux trop bavards...). C'est un peu un mélange de "City Hunter" et "Phoenix Wright" en fait. Je mets une image du jeu en plus de celles des affaires bonus où les personnages sont en "mode mini"... ;)


Bien sûr ce jeu n'est pas disponible en français ! Mais l'anglais n'est pas difficile et on suit bien les affaires. Je mets un trailer pour ceux que ça intéresse ! J'aimerais vraiment que la suite sorte, même en anglais !

(Quand je fais ce genre de post j'ai trop l'impression d'être une vieille geek... xD)

vendredi 14 décembre 2012

London The Fourth

Voici un compte-rendu des spectacles que je suis allée voir à Londres (un chaque soir car oui, c'était en grande partie une de mes principales motivations ! Les photos des salles sont de notre appareil photo mais celle de scène avec personnages sont des images prises sur le net (c'est interdit d'en prendre pendant le spectacle et de toute façon ils fliquent vraiment beaucoup les Anglais !!).

*****
La scène est ouverte quand nous entrons dans la salle.
« The Phantom of the Opera » au Her Majesty's Theatre : La plus impressionnante des comédies musicales au niveau scénique : les décors, les effets spéciaux, waouh, quoi ! °0° La musique est toujours agréable jouée et chantée en live. Les dialogues en anglais défilaient parfois un peu trop vite pour mon niveau d’anglais moyen (et comme ça fait belle lurette que j’ai vu le film…). Un des seuls gros changements que j’ai remarqué : la scène de duel entre le fantôme et Raoul au cimetière n’existe en fait pas dans le musical (j’imagine qu’il fallait un peu dynamiser le film…). Les personnages de Raoul et Christine m’ont semblé moins mièvres que dans le film aussi. (Je rappelle que ce sont deux personnages que je ne peux pas sentir !! Oui, je suis du côté de notre pauvre fantôme !). En tout cas c’était vraiment bien ! S’il n’y a qu’une seule comédie musicale à voir à Londres, je pense bien que c’est celle-ci.
Le fantôme emmenant Christine dans son antre, dans les sous-sols de l'Opéra de Paris...
*****
La salle et l'orchestre vus de l'amphithéâtre.
« Swan Lake » au Royal Opera House : Aller voir un ballet au Royal Opera House, voici un de mes objectifs accomplis ! ¤o¤ Je ne sais pas pourquoi mais j’ai toujours été plus attirée par l’Angleterre et ceci dans presque tous les domaines : la littérature, les séries, les acteurs… et le ballet n’y échappe pas ! Cette version de « Swan Lake » est en fait très discutable et intègre des costumes de plusieurs époques (très armée anglaise pour le Ier acte – ça a son charme quelque part, car on ne peut s’empêcher de penser qu’un prince anglais, ça existe encore aujourd’hui – mais pouf, au IIIe acte, on revient sur des costumes moyenâgeux !). O_o Leur Rothbart de l'Acte III est physiquement plus ridicule que charismatique ou même maléfique… (Il me fait un peu penser à Kefka dans FFVI (clic)… (photo par ici) bref, un peu bouffon à la coupe de punk, quoi – ouais, je sais, les comparaisons ne s'accordent pas ! xD) Et puis je n’aime pas beaucoup les tutus longs et délavés des cygnes, même si c’est aussi pour faire sortir du lot Odette (clic photo). Je préfère la version russe « classique » si je puis dire. On était un peu loin pour apprécier pleinement du spectacle mais j’étais contente de tomber sur une distribution qui m’intéressait. Par contre j'ai été très déçue du bâtiment même (il n'est pas mis en valeur comme l'Opéra Garnier ou même l'Opéra Bastille). Vu de dehors, c'est une bâtisse assez banale, collée/coincée avec/entre les autres...
L'espiègle Odile, le cygne noir, et le (flamboyant) prince Siegfried.
*****
L'écran de protection de la scène est aux couleurs de la France ! ;)
« Les Misérables » au Queen's Theatre (ouais, les Anglais ne varient pas beaucoup les noms de théâtre...) : « Les Misérables » sont un autre must à aller voir à Londres ! La scène utilise un plateau tournant qui fait souvent défiler le temps ou avancer les personnages, j’ai trouvé ça très ingénieux pour raconter une fresque telle que celle de Hugo. Même si techniquement le « Phantom » le bat – de peu –, je me sens plus proche de l’histoire des « Misérables » et je l’ai donc préféré à celui-ci. La machine utilisée pour le décor à plusieurs reprises est aussi assez impressionnante ! Elle sert à la fois d’appartement aux Thénardier, de repaire pour les amis de l’ABC mais se transforme aussi en forteresse au moment de la barricade – si j’ai bien vu ! Vous ne me croirez peut-être pas mais les moments – les chansons en fait – qui m’ont le plus agacée sont ceux de Marius et Cosette !! J’ai même préféré les apparitions des Thénardier qui peuvent d’ailleurs paraître longuettes. En fait je crois que je n’aime pas les duos d’amour ! xD Car comme Raoul et Christine dans le « Phantom », Marius et Cosette sont deux personnages que je n’apprécie pas vraiment. Je les ai toujours trouvé assez niais dès le moment où ils tombent amoureux en plus d’abuser de la confiance d’Eponine, la fille des Thénardier, malheureuse amoureuse de Marius. En parlant d’Eponine, elle a en vérité beaucoup plus de présence sur scène que Cosette enfant et adulte réunies ! En fait je pense qu’elle est presque le personnage féminin à interpréter dans le musical pour une jeune artiste. Mais sinon j’ai beaucoup aimé la « fin » de Javert, très bien mise en scène. Les scènes d’introduction sont aussi très réussies. Bref, un très bon moment et du coup j’ai hâte de voir le film avec Hugh Jackman !
Au centre, à genoux, Jean Valjean et Cosette.
*****
« Daddy-Long-Legs » au St-James Theatre (dans un quartier chicos où on a trop flippé, nous, misérables pauvresses) : Sympathique petite production que ce « Daddy » ! Les chansons sont très jolies et l’intrigue toujours aussi mignonne. Ce n’est pas un musical au sens spectaculaire pur et dur, il n’y a en fait que deux acteurs (Jerusha et Jervis) sur scène mais c’est vraiment bien trouvé et suffisant !
Jerusha Abbot et Jervis Pendleton.
*****
Et voilà ! Je vais voir ce que je mets pour le prochain post...

mercredi 12 décembre 2012

London The Third

Comme promis, souvenirs de notre passage à la boutique M&M's à Leicester Square ! On est resté une éternité dedans alors que c'était pas prévu ! xD Mais le magasin est sur 4 étages (enfin un étage, un rez-de-chaussée et deux sous-sols en fait) et il fait office de musée du M&M's ! Régalez-vous !

A l'entrée, un tableau géant aux couleurs du drapeau anglais...
... uniquement confectionné avec des M&M's !!!!!
Avec un garde anglais M&M's ! :D
Là c'était surtout pour voir l'échelle des M&M's...
Il y a une frise chronologique avec les différents graphismes et évolutions des M&M's sur le mur, c'est vraiment sympa et ils étaient trop mimi (là ce sont les tous premiers apparemment).
La bande de M&M's imitant les Beatles sur Abbey Road !
Bref, plein de M&M's partout partout !!! On trouve de tout et pour tout le monde !!! Les seuls souvenirs que j'ai achetés c'est dans cette boutique, j'ai honte de le dire ! xD

Prochain post sur les pesstacles que je suis allée voir là-bas ! ;)

mardi 11 décembre 2012

London The Second

Et on continue notre lancée avec le musée Madame Tussaud !! On s'y est vraiment éclaté, j'ai pris des photos avec mes préférés et je vous montre les chouchous ! Il faut vraiment pas le rater, c'est un must de Londres !!

Quelle classe il a ce Amitabh Bachchan ! :D Pour un peu je me mettrai à chanter et danser du bollywood ! xD
Petit-déjeuner avec Audrey Hepburn !
Et une photo avec Mr Darcy !!... euh, Colin Firth !!
Avec Henry VIII et son joli cadre !
Séance Oscars avec Kate Winslet !
Marilyn Monroe et sa robe ventilée !
Hrithik Roshan et ses pectoraux ! xD
Avec Shahrukh Khan, tout en sobriété !
Petite pose avec Sir William Shakespeare, please !!
Et une autre avec Mr Oscar Wilde himself !
Il faut que je vous dise aussi qu'après l'expo normale des célébrités, on a eu droit à une spéciale super-héros (Spider Man, Wolverine, Hulk, Iron Man, entre autres) avec une projection d'un mini-film en 4D. C'était vraiment cool, et c'est une pas forcément fan de super-héros qui le dit ! :D

Voili, voilou !! Pour le prochain post, ce sera un spécial M&M's ! Gnéhéhé...

lundi 10 décembre 2012

London The First

Je vais un peu trier sinon ça va être le bazar !!! Voici donc une partie de ce que j'ai vu à Londres ! ;)
Au 221b Baker Street, nous n'avons pas eu la chance de croiser Mr Holmes !
Mais j'ai quand même pu poser avec sa statue à la sortie du métro !!
J'en avais parlé ! Les vitrines de Harrods (sorte de galeries Lafayette anglaises) étaient décorées façon Princesses Disney. On a pas fait gaffe sur le moment mais en avançant on a tilté avec "La Princesse et la Grenouille".
Voici Belle de "La Belle et la Bête" ! Bon j'ai fait comme j'ai pu pour la photo, pas évident quand y a du people qui passe sans arrêt.
Ariel, la petite sirène (je ne m'en souvenais même plus, je redécouvre en mettant les photos !). C'est une des moins réussie mais c'était pas évident de la représenter je pense.
Cendrillon au bal ! (Vous remarquerez qu'elle perd sa chaussure en montant...)
Et le joli carrosse de Cendrillon !
On a eu du mal à deviner du premier coup : Jasmine de "Aladdin".
Mulan et son joli ceriser !
Ça a été dur de prendre Blanche-Neige car il y avait trop de monde qui passait à ce moment-là !! Du coup j'ai mis la photo gros plan.
Une de mes préférées : Aurore "La Belle au bois dormant".
Jolie Raiponce du haut de sa tour !
Pocahontas et Grand-mère Feuillage (l'arbre, pas la madame...).
Et enfin Tiana de "La Princesse et la Grenouille" ! Celle-ci a une des plus belle ambiance/composition !
Voilà !!! La prochaine fois ce sera Madame Tussaud !!

lundi 26 novembre 2012

Petits et gros coups de coeur

J'écoute : Les Misérables (the musical) - "Do you hear the people sing ?"
Je lis : par ci, par là, ce que je n'ai toujours pas fini...

Comme je n'ai pas le courage de faire un compte-rendu de mon court séjour londonien (ceci dit bien rempli), je reviens sur mes petits coups de cœur de ce mois-ci.

Vous vous souvenez de la série "Les Enquêtes de Kindaïchi" paru chez Tonkam il y a quelques années ? A quelques numéros de la fin, la série n'a finalement jamais été éditée en français dans son intégralité. A défaut de pouvoir un jour lire la fin de cette série d'enquêtes policières fort sympathique (bien que datant un peu), j'ai lu un des romans du "Kindaïchi grand-père" (le Kindaichï du manga est censé être le petit-fils de celui du roman) !
La Hache, le Koto et le Chrysanthème aux éditions Gallimard
Comme il n'existe pas des masses de traductions en français non plus pour cet auteur (serait-ce une malédiction ?), j'ai commencé par La Hache, le Koto et le Chrysanthème. Et que dire ? J'ai adoré ! Commencé hier matin, fini il y a quelques heures, ça se lit d'une traite et j'ai été happée par l'histoire !! Les auteurs du manga ont, en fait, pratiquement toujours repris le même schéma de l'intrigue policière : énormément de personnages (souvent une famille qui se déchire), une belle jeune demoiselle à protéger, un testament qui va faire rugir les membres d'un clan, un personnage défiguré, un mystérieux sauveur, des scènes de crimes cruelles, une vengeance à enclencher... bref, des éléments récurrents pour former une bonne intrigue policière. En tout cas ça faisait vraiment longtemps que je n'avais pas lu un livre si vite et avec autant d'enthousiasme.

*****
"Gisèle Alain" aux éditions Ki-oon
Après "Emma", on nous sert l'histoire de sa "petite sœur" ! Les détails fourmillent de partout, l'histoire est sympathique sans pour autant être transcendante pour le moment. Je suis tombée dessus tout à fait par hasard en cherchant des mangas à lire intéressants. J'attends la suite patiemment pour savoir le secret de cette petite Gisèle.

*****
"A Royal Affair", un film de Nikolaj Arcel
J'y suis allée un peu sans grande conviction, plus pour l'époque, les costumes, les décors et tout, et finalement je me suis retrouvée devant un film bien plus intéressant que ce que je croyais. On pourra dire que c'est un énième film sur le destin d'une malheureuse princesse mal mariée (après les "Marie-Antoinette", "The Duchess", "The Other Boleyn Girl" ou encore "The Young Victoria" - ah, elle est pas mal mariée, elle, mais bon, ça restait des films en costume divertissants) mais ici comme le héros est aussi l'amant de la Reine, ça ne reste pas qu'une romance royale extra-conjugale (qui finit en bain de sang par ailleurs...). Le côté politique est filmé comme un thriller et je ne me suis pas rendue compte que le film dépassait largement deux heures ! En tout cas j'ai vraiment beaucoup aimé. J'ai montré l'affiche anglaise car les trois personnages principaux y apparaissent, l'affiche française s'est attardée sur la scène de danse (que j'ai trouvé plutôt cliché dans le film mais passons). Bref, on nous fait découvrir un moment de l'histoire du Danemark au XVIIIe siècle, pas du tout enseigné à l'école : un roi fou, une reine délaissée et un médecin aux idées révolutionnaires pour l'époque. En plus les acteurs sont vraiment biens !

*****

Cave du temps (NDS)
J'adore passer du coq à l'âne !! :p Je cherchais des jeux sympas à jouer sur DS et je suis tombée sur celui-ci, sorti depuis quelques années déjà. Je l'ai trouvé vraiment sympa et pas trop difficile. Mais les sujets abordés plombent un peu l'ambiance sur la fin... ça parle de choses très tristes en vérité. C'était un peu comme dans "999" où on pense qu'il n'y a que la sortie à trouver et le coupable à interner, mais il y a toujours une touche de mélancolie et de tristesse qui est intégrée. Vous me direz, c'est un peu ce qui fait le succès des histoires, mais dans ce jeu, ça aborde un problème social et de mal-être plutôt grave que j'ai trouvé vraiment courageux d'avoir mis. Bref, c'est l'histoire d'Ethan qui hérite d'un stylo qui peut le faire revenir dans le passé et changer le cours des choses, comme par exemple sauver ses parents d'un incendie, secourir un camarade de classe d'une mort certaine... et tout ça à cause d'une personne mal intentionnée... Bref, comptez deux bonnes soirées pour le finir !

mercredi 31 octobre 2012

Mariaaaa, I just met a girl named Mariaaa


Un condensé de ce qui m'attend à Londres dans quelques jours !!! *0* Trop hâte !!! (Saurez-vous trouver ce que je vais aller voir la-bas ? ;) Plutôt facile si on connaît mes goûts !)

Sinon je fais un petit compte-rendu des dernières sorties avant de ne me souvenir de rien.


 Frankenstein au National Theatre Live (retransmission enregistrée) mis en scène par Danny Boyle avec Benedict Cumberbatch et Jonny Lee Miller :
La pièce s'était jouée à Londres à guichet fermé mais les cinémas Gaumont ont eu la bonne idée de nous la faire découvrir. Normalement je devais aller voir les deux versions (les deux acteurs jouaient alternativement la Créature et Frankenstein) mais je n'ai pas eu le courage d'aller voir la deuxième version, du coup je n'ai vu que la distribution de la photo. Les dix premières minutes sont plutôt longues et laborieuses, mais le reste suit l’œuvre de Mary Shelley de façon originale. Le rôle de la Créature est un vrai rôle de composition pour un acteur (on se croirait dans "Glass no Kamen" xD) et l'ensemble est plutôt glauque mais comme je n'ai jamais vu d'autre adaptation du mythe, je ne peux pas vraiment comparer.


West Side Story au Théâtre du Châtelet :
Je ne vais pas faire original mais j'ai beaucoup aimé ! Je n'ai pourtant vu le film qu'une fois et il y a un moment mais on connaît tous les airs connus de "West Side Story" ("Maria", "America", "Tonight", "Somewhere" qu'on oublie jamais). La production est un peu différente du film (je devrais dire l'inverse) et j'ai beaucoup aimé le "Somewhere" où tous les danseurs entrent en scène habillés de blanc après la mort des deux leaders. Le "America" était du tonnerre et les filles ont été ovationnées !! En tout cas si vous aimez le chant, la danse, les histoires d'amour tragique, allez-y, n'hésitez plus !!! (Faites attention aux poteaux du théâtre cependant, on peut avoir de mauvaises surprises en arrivant en salle !)